Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 08:21
Y a pas d’mal à s’faire du mal

 

Couplet 1

Dans le miroir de la salle de bain

Y a plus rien

Plus d’visage tracé dans la buée

Deviné

Même pas écrit comme dans un film noir

Au revoir

Que vont dev’nir Dior et Givenchy

Moi aussi

J’ai beau faire tout c’que j’aime, tout c’qui m’plaît

C’est la plaie

Sans toi déconfiture, j’suis kedal

Et j’m’étale

Je ressens et vis comme une présence

Ton absence

Dans mon cœur t’as laissé tout plein d’vide

C’est le bide

 
Refrain

Y a pas d’mal à s’faire du mal

Je sasse et ressasse

Mes hélas

Le jour où t’as fais la malle

Et si mal, si mal

(Trop tard

T’as changé trottoir)

Y a pas d’mal à s’faire du mal

En boucle nos délires

Sans prév’nir

Comme un lapin tu détales

Loin de mes dédales

(Trop tard

T’as changé trottoir)

 

Couplet 2

Pas d’nouveau et pas d’ex…plications

C’est trop con

Alors je fais mon mea culpa

J’y coupe pas

Mais qu’est-ce que j’ai dit, qu’est-ce que j’ai fait

Ou pas fait

Je tourne et retourne dans la maison

Pas très rond

J’croyais être tout beau et tout nickel

Miel et sel

Mais si t’as pris la tangeante, des ailes

Fais la belle

C’est p’t-être que t’as trouvé mieux ailleurs

Le bonheur

Dans le lit immense, plus de bataille

Et j’me caille

Refrain
 
Couplet 3

Ton départ, j’l’avais pas senti v’nir

Triste av’nir

J’reste avec mes interrogations

Mes questions

 

Refrain

 

 

Réchauffement climatique

Couplet 1
Mes idées
sombres comme mes routes à traverser
sombrent et fondent comme neige au soleil
se détachent de moi, de mon ciel
Elles sont entraînées vers le large
me laissant des eaux calmes et sages
Elles vont mourir vers l'horizon
Pour que ma vie change de saison
mes heures tristes comme la banquise
ont fondu avant que j' m'enlise

Refrain possible
Entre nous
le temps a changé
Entre nous
quelque chose de magique
Je ressens les effets
Les effets...du réchauff'ment
...du réchauff'ment climatique

Couplet 2
Submergées
Mes galères qui se sont échouées
tous les écueils qui m'ont touché
ces îles malsaines où j'accostais
ces bouts de terre où j'm'accrochais
Ton océan qui m'envahit
qui monte chaque jour, chaque nuit
emporte bien loin de la surface
tous ces débris qui me tracassent

Refrain

Couplet 3
Envolés
les chemins qu'hier je prenais
là-haut vers d'autres galaxies
mes errances, à mourir d'ennui
un vent chaud et fort a soufflé
pour me pousser vers tes sentiers
Il a provoqué des dégâts
près d'chez moi, mais c'est mieux comme ça
a déclenché un tsunami
une bombe en plein coeur de ma vie
Refrain

 

 

 

Commission rogatoire

 

Couplet 1

J’ai mené ma petite enquête

Parce que de toi, j’étais en quête

Et je t’ai prise en filature

Après tant de mois de torture

T’as pas voulu d’mes caramels

J’ai décidé de faire appel

J’pensais pouvoir saisir ma chance

Mais tu refuses toutes mes avances

Tu refuses toutes mes marche-arrières

Pourquoi t’as tout foutu en l’air ?

Je vais faire une perquisition

Dans tes vallées et tes lagons

 

Refrain

En avant pour l’interrogatoire

Avec mes mots, avec mes mains

Tu peux pas dire non

J’ai une commission

Une commission rogatoire

Pour toi, aucun échappatoire

Je te veux à moi corps et biens

Tu peux pas dire non

J’ai une commission

Une commission rogatoire

 

Couplet 2

C’est dur que tu penses au passé

Sans aucune autre forme de procès

Et moi sur cette route en lacets

Je ne voulais que t’enlacer

Pas t’ mettre les menottes aux poignets

J’ai d’autres châteaux à fouetter

C’est vrai que je suis seul coupable

Je deviens danger périssable

Je veux tout connaître de toi

Alors je vais te lire tes droits

Je te maintiens en garde à vue

Dans mon p’tit cœur et dans ma rue.

 

Refrain

 

 

C’est comme

 

Couplet 1

C’est comme

Si le temps s’arrêtait

Si je m’étais déconnecté

Loin de ce monde qui m’assaille

Loin de ces trains qui déraillent

 

C’est comme

Si plus rien ne comptait

Si plus rien n’existait

A part ces liens que l’on tisse

Vers ce bonheur où l’on glisse

 

Refrain

C’est comme ça

C’est comme ça

On n’y peut rien

C’est notre destin

C’est comme ça

C’est comme ça

C’est toi ou rien

Et rien que toi

 

Couplet 2

C’est comme

Si tout recommençait

Si depuis toi j’étais né

Effacé le noir de ma vie

Colorié en bleu toutes mes nuits

 

C’est comme

Une force douce et terrible

Inéluctable et invisible

Qui m’a poussé vers tes bras

Vers tes yeux etcetera

 

Refrain

 

Coma idyllique

 

Couplet 1

Ennivré par tes parfums

Emprisonnant mes matins

Je bois toutes tes paroles

Comme un verre de Pommerol

Avec toi j’ dépasse la dose

Et je suis en overdose

Pour ta voix ou pour tes gestes

J’explose tous les alcootests

Je suis en état second

Tu bouscules mes horizons

 

Refrain

Avec toi je suis tombé

Dans le coma idyllique

Tu es mon eau de vie

Ma route vers le paradis

Avec toi je suis tombé

Dans le coma idyllique

Comme des vapeurs d’alcool

Avec toi je m’envole

 

Couplet2

Avec toi je m’envole

Notre amour est bon millésime

Est-ce un drame ou est-ce un crime,

Notre amour est un bon cru

Qui l’eut cru ? Oui, qui l’eut cru

Il sera comme le bon vin

Bonifié  avec le temps

Je goûte à tous tes cocktails

Fruités ou bien envoûtants

De toi, j’ai une addiction

Et j’en perds toute ma diction

 

Refrain

 

 

 

Dis-moi

 

Couplet 1                                                     

 

Dis-moi

Qu’un jour, on partira

Qu’on laissera tout tomber

Tous les deux, toi et moi

Loin de la société

 

Dis-moi

Qu’un jour, on plaquera

Les journaux, la télé

Les amis ici –bas

Et les notes à payer

 

Refrain                                                             

 

Baby

A ton corps je me lis

Jolis et doux délits

Dans le creux de ton lit

Baby

A nos rêves en folie

A tes bras je m’allie

Comme un livre je te lis

 

Couplet 2                                                     

 

Dis-moi

Qu’un jour, on avancera

Sans entrave et sans guide

Que jamais l’on aura

Nos deux regards livides

 

Dis-moi

Qu’un jour, on s’en ira

Fuir la haine des gens

Jaloux, quand ils nous voient

De nos tendres moments + Refrain

 

Couplet 3                                                     

 

Dis-moi

Qu’un jour prochain viendra

Je l’attends plus que tout

Où l’on estompera

Le monde autour de nous

 

Dis-moi

Qu’un jour, on naviguera

Sur un vaste océan

Où personne n’osera

Aborder nos tourments + Refrain

 

Laisse

 

Plus belle encore

Que le soleil se couchant sur la mer

Longs cheveux d’or

Flottant au vent d’été, au vent d’hiver

Plus femme encore

Que plus d’mille et une Vénus réunies

Je perds le Nord

Dans tes yeux au parfum de paradis

 

Refrain                                  

 

Laisse le ciel sur nos têtes tomber

Laisse les océans se déchaîner

Laisse l’univers et la terre trembler

Laisse le feu soudain tout dévaster

Pourvu que notre amour

Doux comme du velours

Subsiste au fil des jours

Sans faille et sans détour

Laisse, laisse, laisse...

 

 

Plus magique encore

Qu’Aladin et sa lampe magnifique

Tu changes le sort

D’une vie de malheur en idyllique

Plus forte encore

Qu’Hercule avec tous ses travaux minables

T’as pas eu tort

De mettre un billet doux dans mon cartable

 

 

Refrain                                  

 

Laisse le ciel sur nos têtes tomber

Laisse les océans se déchaîner

Laisse l’univers et la terre trembler

Laisse le feu soudain tout dévaster

Pourvu que notre amour

Doux comme du velours

Subsiste au fil des jours

Sans faille et sans détour

Laisse, laisse, laisse...

 

Un bout de moi

 

C’est comme si, soudain, d’un seul coup

Les gens n’étaient que des voyous

Le temps, des nuages sombres et noirs

L’espace, laissé comme un vieux square

 

Je vis au ralenti

Sauvage comme le grizzli

Qui en hibernation

Attend la belle saison

Un seul être vous manque

On l’a dit bien avant

Mais c’est la vérité

Tout est si dépeuplé

 

En voyant s’éloigner tes bras

A ne plus entendre ta voix

J’ai laissé un bout de moi

Un bout de mon coeur en émoi (ou avec toi)

 

C’est comme si, soudain, d’un seul coup

Les gens n’étaient plus que des loups

Le temps, comme le tic-tac d’une montre

L’espace, voie sans issue dans c’monde

 

Je remets à demain

Mes projets, mon destin

Jusqu’à ce si beau jour

Où r’viendra mon amour

Celle qui me faisait vivre

Qui me calme ou m’enivre

Et qui va m’emmener

Jusqu’à l’éternité

 

En voyant s’éloigner tes bras

A ne plus entendre ta voix

J’ai laissé un bout de moi

Un bout de mon coeur en émoi (ou avec toi)

 

Comme personne
 
Couplet 1                                     
 
Nos regards se sont croisés
Et nos idées entremêlées
Je ferais bien machine arrière
Quand je pense aux instants d’hier
L’avenir s’est assombri
Quand soudain tu es parti
Il nous aurait fallu du temps
Pour prolonger tous ces moments
Pas de récifs pour s’accrocher
Dans cette mer plus qu’à se noyer
 
Refrain                                              
 
Mais si tu m’abandonnes
Ce serait l’automne (ma vie ne serait qu’un long automne)
C’est toi qui chassera mes ennuis
(C’est toi) qui comblera ma vie
Comme personne
 
Couplet 2                                       
 
Mes jours sont interminables
Et mes nuits toujours minables
Entraînée dans un tourbillon
Je touche le froid et le fond
Toutes mes rues sont désertes
J’enfonce les portes ouvertes
Comment sortir du labyrinthe
Toutes lueurs éteintes
Je traverse un grand cimetière
Un peu comme de longs mois d’hiver
 

Refrain

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 15:30
Tout feu, tout femme
 
Elle met un moteur dans ma vie
Qui tourne sans arrêt dans ma tête
Vers un doux rêve qui me poursuit
Et pour qu’enfin le temps s’arrête
Elle m’aide à démêler le fil
De mes idées qui s’entrechoquent
Pour vivre un bonheur tout tranquille
Loin des faux amis, loin du toc
 
Refrain        1                                              
 
Grâce à elle,
Je vis tout feu tout femme
Depuis c’jour où elle a entendu
Ma détresse et mon signal de larmes
Dans mon coeur où toujours il a plu.
Grâce à elle,
Je vis tout feu tout femme
Il ne pouvait en être autrement
Car c’était pour le bien de mon âme
Qu’elle a pu calmer tous mes torrents
 
Refrain 2                               
 
Grâce à elle, je vis tout feu tout femme
Elle a stoppé mon signal de larmes
Grâce à elle, je vis tout feu tout femme
Tout ça pour le bien de mon âme
Oui, je vis...tout feu tout femme
 
Elle a fait de mon existence
Un tremplin vers un avenir
Où j’ai tiré la carte « chance »
Entre tes bras et tes sourires
Elle est mon seul chaînon manquant
Ce petit grain de sable, de folie
Qui a transformé mes instants
En feu d’artifice, en magie
 
Refrain
 
Elle soufflera sur tous mes soirs
Comme l’alizé sur l’ équateur
Pour me perdre dans ses regards
Dans ses océans de douceur
Elle écrira les plus belles pages
Du roman que j’ai commencé
Il parle d’amour comme une image
Sage que l’on aime à colorier
 
Refrain
  
Dans les bras de ma fée
 
D’un coup de baguette magique
Mes sentiers noirs et maléfiques
Se sont soudain changé au bleu
En transformant ma vie en jeu
Et « Avec mes bras dans tes bras »
Un peu comme « Abracadabra »
Cette nouvelle formul’ va m’emm’ner
Dans tes parfums pour m’enivrer.
 
Refrain                                               
 
Alors, l’esprit rassuré
Je me suis endormi
Dans les bras de ma fée
Je ne veux plus bouger
Je me suis endormi
Dans les bras de ma fée
 
On pass’ra tous les horizons
On ira voir tous les lagons
Leur sable si blanc et si fin
Sera poudr’ de « perlin pimpim »
Avec une goutte de ce flacon
Potion d’amour et d’évasion
Que l’on transporte au bout des nuits
Au- delà des temps infinis.
 
Refrain
 
Il me fallait une magicienne
Pour que le bonheur me revienne
En faisant comme ça (ou soudain) ressortir
Entre ses mains de longs sourires
Un destin si limpide si beau
Dans le fond de son grand chapeau
Je veux être son seul spectateur
Pour applaudir avec mon cœur.
 
Refrain
 
Chaos
 
Qui donc nous a mis        K.O. ?
Nous a mis dans le        Chaos ?
Est-ce nos corps ne faisant plus          Echo ?
Ou nos coeurs ne disant plus                OK ?
 
Notre branche a fini par…casser
Et notre affaire s’est …Classée,
A force de trop …De cris,
De rêves déjà …Acquis !
A force de trop…De coups !
Tout ça ne valait pas…Un clou !
 
Qui donc nous a mis        K.O. ?
Nous a mis dans le        Chaos ?
Est-ce nos corps ne faisant plus          Echo ?
Ou nos coeurs ne disant plus                OK ?
 
A l’écart de tes …questions,
Je reste comme…Un con,
Alors je plaide…Coupable
Ai repris mon …cartable
Allez on re.….commence
Oublions nos…carences !
 
Qui donc nous a mis        K.O. ?
Nous a mis dans le        Chaos ?
Est-ce nos corps ne faisant plus          Echo ?
Ou nos coeurs ne disant plus                OK ?
 
Je me suis penché sur…Ton cas,
Sur nos heures de…Tracas,
J’ai fait mon mea…Culpa,
Banni l’eccétéra,
Viens rejoindre mon cœur…Vacant !
Il en est en……core tant !
 
Qui donc nous a mis        K.O. ?
Nous a mis dans le        Chaos ?
Est-ce nos corps ne faisant plus          Echo ?
Ou nos coeurs ne disant plus                OK ?
 
La brume
 
Eloignés les fantômes, les spectres
Tous les pics épiques qui m’assaillent
Qui me transpercent de part en part
Entourés de tant de canailles
Venant jusque sous mes fenêtres.
Effacées les rancoeurs de la vie
Traces qu’on croit indélébiles
Sentiers menant droit à l’ennui
Lugubres et froids comme l’exil.
 
Refrain                                                   
 
Tu es ma brume
Mon passé reste invisible
Je surnage dans ton écume
Plus de flèches, plus de cibles
Tu es ma brume
Celle qui a estompé
Mon univers d’infortune
Pour laisser seulement émerger
Les beaux titres sur les unes
C’est pour ça
Que tu es ma brume
 
Envolés points d’interrogation
Ma vie est devenue si belle
Pour m’emmener vers l’horizon
Ils sont devenus arc-en-ciel
Achever de broyer du noir
Chasser l’araignée du matin
Et le cafard qui vient le soir
Plus de sales bêtes sur mon destin
 
Refrain
 
La dose prescrite
 
Errer des jours, des années
A se dire qu’on finira seul
Sans chercher et sans trouver
Celle qui serait une idole…
Voir le sablier qui s’égrène
Sans tempête et sans lagon bleu
Fuir les regards qui traînent
Renoncer à tous les jeux
Mais, soudain
Je t’ai vu sur mon chemin
Et depuis, depuis….
 
Refrain
 
Il manque quelque chose
A cette histoire
A peine écrite
Besoin de dépasser
La dose prescrite
Il manque quelque chose
A tous mes gestes tous mes hits
Besoin de dépasser
La dose prescrite
 
Se complaire dans le spleen, l’ennui
Pour éviter ce qui dérange
Voir tout en noir nos envies
Aimer le démon qui nous mange
Faire de tous nos murs un abri
Un rempart pour s’isoler
Et de nos portes, un pont levis
Toujours fermé, toujours baissé
(ou »comme mes yeux, toujours baissé)
Mais, soudain
Je t’ai vu sur mon chemin
Et depuis, depuis….
 
Refrain
 
Ça me tue
 
J’irais de Bali à Corfou
Pour mélanger nos deux corps fous
Et je me mettrais à genoux
Pour être un jour aimer de vous.
Je casserais tous mes joujoux
Vous cherch’rais la tête dans mes poux
Pour vous offrir de beaux bijoux
Boire vos paroles à en être saoul.
 
 
Refrain                                          
 
Quand arriverais-je à vous
Tutoyer ?
Car le fait de vous dire vous
Ça me tue.
 
Je voulais pas partir battu
Y faudrait pas qu’on s’entretue
Parce que la frontière entre tu
Et vous est tellement ténue
Avec toi, mes yeux ont bien vu
Que tu avais peuplé mes rues
Et tes mots doux que j’ai bien lus
5 sur 5 je les ai reçus .
 
Refrain
 
Réduction de peine
 
Parce que mes jours ne ressemblent jamais à rien
Que dans mon ciel, il fait toujours un temps de chien,
Que j’ai l’impression d’être dans une longue spirale
De m’enfoncer dans un puits, un gouffre infernal
Parce que l’hiver frappe encore, toujours à ma porte
Même si au dehors, des milliers de fleurs sortent.
Même si tous les oiseaux chantent à bec déployé
Pour égayer mes routes, pour gommer mon passé.
 
Refrain                                             
 
Même si je suis coupable
Si je suis devenu denrée périssable
Délivre-moi de ma prison
Accorde-moi une réduction…
Une réduction de peine
Evade-moi de ma cellule
De cette vie ridicule
Accorde-moi une réduction…
Une réduction de peine
 
Parce que depuis longtemps je fonce droit sur le mur
Et que rien ni personne ne panse mes blessures
Je cherche une lueur pour éclairer mes nuits
Avant que mon esprit ne sonne l’hallali
Parce que dedans ma tête, mes idées tournent en rond
Sans arrêt le même air, et la même chanson
Celle qui parle de toi, à des années lumière
Je suis tombé si bas, tombé plus bas que terre.
 
Refrain
 
Amicalmement
 
Traversant mes routes
Tu anesthésies
Mes ennuis, mes doutes
Toutes mes douleurs
Toutes celles qui
me tapent dans le cœur
 
Pour que l’ soleil
Brille enfin pour moi
Tu estompes le ciel,
Noir au dessus d’ mon toit
 
Tu m’ fais prendre la vie
(Mon amie),
Ami…calmement
Ami…calmement
 
Plus légers deviennent
Mes trop lourds tracas
Mes boulets, mes chaînes
Je les sens même pas
T’arrives à gommer
Tous les angles aigus
T’arrives à poncer
Tous les gens obtus.
 
Tu me fais prendre la vie
Mon amie,
Ami…calmement
Ami…calmement
 
Tu changes tous les drames
En torrents d’amour
Les malheurs, les larmes
Beaux, aveugles et sourds
Où sont toutes les guerres
Je ne les vois plus
Le froid, la misère
Portés disparus.
 
Tu me fais prendre la vie
Mon amie,
Ami…calmement
Ami…calmement

 

 

Le jeu de piste
 
Refrain                                  
 
Il faut de tout pour faire un monde
Que tu sois brune, que tu sois blonde
Mais seulement toi sur ma liste
Juste à gagner (trouver) le jeu de piste.
 
Couplet 1                                                  
 
Cour ou jardin
Hier ou demain
Grand ou petit
Joies ou ennuis
Jour ou bien nuit
Soleil ou pluie
Mort ou bien vif
Galets, récifs
Gay ou bien triste
The Clash ou Litz
Mer ou montagne
Forêts, campagnes
Cîmes ou abîmes
Prose ou bien rimes
Lourd ou léger
Frites ou purée
Maigre ou bien gros
Des bas des hauts
Sombre ou bien clair
Richesse, misère + Refrain
 
Couplet 2                                                   
 
Futé, tout fou
Mouton ou loup
Terre ou bien ciel
Cuisses ou bien ailes
Début ou fin
Soir ou matin
Beau ou bien laid
Whisky ou lait
Ynn ou bien yang
Calme ou big bang
Long ou bien court
Haine ou amour
Plus ou bien moins
Près ou très loin
Pile ou bien face
Vit ou trépasse
Sieste ou labeur
Une ou plusieurs
Dead or alive
Armes ou bagages + Refrain
 
Tout effacer
 
A toi j’aim’rais être connecté
Les autres, j’les ai toutes défragmentées
Avant toi, ma vie était sur « pause »
Je voulais tout quitter, même Windows
Je m’suis tant planté, pris tant de bugs
Mes chemins disparus sous le fog
Y a trop d’gens qui veulent s’e.mailer d’tout
Qui s’raient content d’me voir sur les g’noux
 
Refrain                                  
 
Laisse-moi dans tous tes fichiers
Mon icône adorée
On ne peut pas
Non, on ne peut pas…
Tout effacer
 
J’t’avais mis sur mon écran d’veille
Pour toi, j’avais vidé la corbeille.
T’es entrée en moi comme un virus
Pour transformer mes coutumes, mes us
Harcelé de curieux, de courriels ,
Je guettais tes mots, tes lettres, tes mails
J’étais sous trai’t’ment de textes sans arrêt
Fallait tout réinitialiser
 
Refrain
 
Je ne savais plus bien où aller
Quand t’as cliqué sur « Exécuter »
Je faisais plus partie du programme
De tes paramètres et de ton âme
Tu m’avais pas coché dans « Options »
Mais plutôt sur la déconnexion.
Avant que je change le papier peint
Fais-moi un petit clic de la main
 
Refrain
 
Détournement de majeur
 
On s’est aimé tout de suite
On’ y peut rien, c’est comme ça
Pourquoi nous rayer d’ vos listes ?
Pourquoi nous montrer du doigt ?
L’amour aurait donc un âge
Une dose à pas dépasser
Doit-on nous mettre dans des cages,
Opposées et éloignées ?
 
 
Refrain                                     
 
Je ne veux pas chercher d’excuses
A ses ragots que je récuse
Faut-il donc que l’on m’accuse
De détournement de majeur
 
Le bonheur fait des jaloux
Alors le reste, on s’en fout
Même si j’entends parler partout
De détournement de majeur
 
Il faudrait se séparer
Parce qu’on entr’ pas dans la norme
Il faudrait tout arrêter
Pour que ces bruits se rendorment.
Notre amour jeté en pâture
Devient de plus en plus fort(ou « nous rend »)
Cette union « contre nature »
Balise nos chemins en or
 
Refrain
 
Le sais-tu ?
 
Sais-tu
Que maintenant, c’est toujours l’hiver
Tant que tu n’entends pas mes prières
Ni les sourds cliquetis de mes chaînes
Chaînes que tu as forgées dans ma peine
Que seul toi peut me ressusciter
De l’abîme où je me suis plongé
Et j’ai beau regardé tout en haut
Le ciel s’est paré de noirs corbeaux
 
Dis, le sais-tu
Que la musique dans ma tête s’est tue
Que tous ces sombres sentiers, ça me tue
Dis, le sais-tu
 
 
Refrain                                         
 
Alors si encore tu m’entends
Reprends vite la corde qui se tend
Autour de mon corps délaissé
Délivre-moi de ce collier
Alors si encore tu me vois
Enlève les clous et les poids
Qui souillent mon esprit défait
Qui me font animal blessé
 
Sais-tu
Que les tocsins résonnent sur mes pas
Depuis qu’a disparu ton aura
Ma vie est devenue si futile
Jonchée de petits riens trop fragiles
Qu’après avoir rompu nos regards
Dans tous mes chemins, il fait jour noir
Je me noie de nuits blanches en nuits blanches
En essayant d’atteindre ta branche
 
Dis, le sais-tu
Que la musique dans ma tête s’est tue
Que tous ces sombres sentiers, ça me tue
Dis, le sais-tu
 
Refrain
 
Illico texto
 
J’ai peur que mes navires me lancent des SOS
De devoir actionner mes fusées de détresse
J’avais tiré des plans sur toi , ma belle comète
Et puis je t’ai perdu, et j’ai perdu la tête
J’ai pris tous les chemins qui menaient à nulle part
Depuis qu’autour de moi s’est posé le brouillard
Avant que je déraille, que je parte loin d’ici
J’attends juste de toi un geste de survie
 
Alors si tu me captes, alors si tu m’entends,
Reviens sur mes radars, reviens dans mon présent
Pour guérir de mes maux
Envoie-moi donc un mot
Illico texto
 
J’ai vu tous mes soleils engloutis sous les eaux
Et tous les océans se perdre en longs sanglots
J’aurais tellement aimé que tu prennes ma peine
Et que tu la conduises loin de toutes mes déveines
J’ai passé trop de jours, trop de nuits à attendre
Un signe, une étincelle parmi tous ces méandres
Effaçons le passé, repartons à zéro
On ne peut pas rester à se tourner le dos
 
Alors si tu me captes, alors si tu m’entends,
Reviens sur mes radars, reviens dans mon présent
Pour guérir de mes maux
Envoie-moi donc un mot
Illico texto
 
  « Ma woman’s land »
 
Je t’ai rêvée
Tu es enfin arrivée
 
Couplet 1
 
Jours à errer,
Des mois et mêm’ des années
Se dire qu’on finira seul
Sans la trouver
Sans avoir pu rencontrer
Celle qui serait mon idole
Ma peti-te baby doll
 
Transition
 
Ma woman’s land, je l’ai tant imaginée
Ma woman’s land, je l’ai tellement désirée
Ma woman’s land, mon âme sœur enfin trouvée
Ma woman’s land, toujours être à tes côtés
Ma woman’s land, Ma woman’s land
 
Refrain
 
Je t’ai rêvée
Tu es enfin arrivée
Dans mes sentiers
Ma woman’s land
Tu seras ma / woman’s land
Ma woman’s land
 
Couplet 2
 
Les heures tuées
Ma vie s’égrenne à pleurer
Dans mon cœur plus d’idées folles
Fuir la clarté
Rechercher l’obscurité
Et tous mes espoirs s’envolent
Avant que tu ne m’affoles
 
Transition
Refrain
 
Partager cet article
Repost0
16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 15:19

 

 

Y a pas d’mal à s’faire du mal

 

Couplet 1

Dans le miroir de la salle de bain

Y a plus rien

Plus d’visage tracé dans la buée

Deviné

Même pas écrit comme dans un film noir

Au revoir

Que vont dev’nir Dior et Givenchy

Moi aussi

J’ai beau faire tout c’que j’aime, tout c’qui m’plaît

C’est la plaie

Sans toi déconfiture, j’suis kedal

Et j’m’étale

Je ressens et vis comme une présence

Ton absence

Dans mon cœur t’as laissé tout plein d’vide

C’est le bide

 
Refrain

Y a pas d’mal à s’faire du mal

Je sasse et ressasse

Mes hélas

Le jour où t’as fais la malle

Et si mal, si mal

(Trop tard

T’as changé trottoir)

Y a pas d’mal à s’faire du mal

En boucle nos délires

Sans prév’nir

Comme un lapin tu détales

Loin de mes dédales

(Trop tard

T’as changé trottoir)

 

Couplet 2

Pas d’nouveau et pas d’ex…plications

C’est trop con

Alors je fais mon mea culpa

J’y coupe pas

Mais qu’est-ce que j’ai dit, qu’est-ce que j’ai fait

Ou pas fait

Je tourne et retourne dans la maison

Pas très rond

J’croyais être tout beau et tout nickel

Miel et sel

Mais si t’as pris la tangeante, des ailes

Fais la belle

C’est p’t-être que t’as trouvé mieux ailleurs

Le bonheur

Dans le lit immense, plus de bataille

Et j’me caille

 

Refrain
 
Couplet 3

Ton départ, j’l’avais pas senti v’nir

Triste av’nir

J’reste avec mes interrogations

Mes questions

 

Refrain

 

Commission rogatoire

 

Couplet 1

J’ai mené ma petite enquête

Parce que de toi, j’étais en quête

Et je t’ai prise en filature

Après tant de mois de torture

T’as pas voulu d’mes caramels

J’ai décidé de faire appel

J’pensais pouvoir saisir ma chance

Mais tu refuses toutes mes avances

Tu refuses toutes mes marche-arrières

Pourquoi t’as tout foutu en l’air ?

Je vais faire une perquisition

Dans tes vallées et tes lagons

 

Refrain

En avant pour l’interrogatoire

Avec mes mots, avec mes mains

Tu peux pas dire non

J’ai une commission

Une commission rogatoire

Pour toi, aucun échappatoire

Je te veux à moi corps et biens

Tu peux pas dire non

J’ai une commission

Une commission rogatoire

 

Couplet 2

C’est dur que tu penses au passé

Sans aucune autre forme de procès

Et moi sur cette route en lacets

Je ne voulais que t’enlacer

Pas t’ mettre les menottes aux poignets

J’ai d’autres châteaux à fouetter

C’est vrai que je suis seul coupable

Je deviens danger périssable

Je veux tout connaître de toi

Alors je vais te lire tes droits

Je te maintiens en garde à vue

Dans mon p’tit cœur et dans ma rue.

 

Refrain

 


Les yeux de Chimène

 

Couplet 1                                       

 

Pour t’attirer dans mes filets

Et te garder à mes côtés

Pour te faire comprendre que sans toi

Je surnage en plein désarroi

Pour que mes ruisseaux de naguère

Me ramènent près de ta rivière

Noyant toutes mes idées noires

Dans une grand’ vague d’espoir.

 

Refrain                                                   

 

Je ferais pour toi

Les yeux de Chimène

Oui, j’aurais pour toi

Les yeux de Chimène.

 

Couplet 2                                   

 

Pour que ma vie d’après-demain

Chantonne ses plus beaux refrains

Et faire que le monde alentour

Se pare de ses plus beaux atours

Pour arriver dans ton aura

Te serrer très fort dans mes bras

Que plus rien d’autre ne doit compter

Que ce chemin qu’on doit monter.

 

Refrain

 

Couplet 3                                         

 

Pour sentir le soleil enfin

Illuminer tous mes matins

Comme lui m’fait sortir de la nuit

 Fais-moi donc sortir de l’ennui

 

Refrain

 

 

 

La dose prescrite

 

Couplet 1                                         

 

Errer des jours, des années

A se dire qu’on finira seul

Sans chercher et sans trouver

Celui qui serait une idole…

Voir le sablier qui s’égrène

Sans tempête et sans lagon bleu

Fuir les regards qui traînent

Renoncer à tous les jeux

Mais, soudain

Je t’ai vu sur mon chemin

Et depuis, depuis….

 

Refrain                                           

 

Il manque quelque chose

A cette histoire

A peine écrite

Besoin de dépasser

La dose prescrite

Il manque quelque chose

A tous mes gestes, tous mes hits

Besoin de dépasser

La dose prescrite

 

 

Couplet 2                                

 

Se complaire dans le spleen, l’ennui

Pour éviter ce qui dérange

 Voir tout en noir nos envies

 Aimer le démon qui nous mange

Faire de tous nos murs un abri

Un rempart pour s’isoler

Et de nos portes, un pont-levis

Toujours fermé, toujours baissé

(ou « comme mes yeux, toujours baissés »)

Mais, soudain

Je t’ai vu sur mon chemin

Et depuis, depuis….

 

Refrain

 


 

Ça me tue

 

Couplet 1                                          

 

J’irais de Bali à Corfou

Pour mélanger nos deux corps fous

Et je me mettrais à genoux

Pour être un jour aimer de vous.

Je casserais tous mes joujoux

Vous cherch’rais la tête dans mes poux

Pour vous offrir de beaux bijoux

Boire vos paroles à en être saoul.

 

 

Refrain                                          

 

Quand arriverais-je à vous

Tutoyer ?

Car le fait de vous dire « vous »

Ça me tue.

 

Couplet 2                           

 

Je voulais pas partir battu

Y faudrait pas qu’on s’entretue

Parce que la frontière entre « tu »

Et « vous » est tellement ténue

Avec toi, mes yeux ont bien vu

Que tu avais peuplé mes rues

Et tes mots doux que j’ai bien lus

5 sur 5 je les ai reçus .

 

Refrain

 

 

 

Réduction de peine

 

Couplet 1                       

 

Parce que mes jours ne ressemblent jamais à rien

Que dans mon ciel, il fait toujours un temps de chien,

Que j’ai l’impression d’être dans une longue spirale

De m’enfoncer dans un puits, un gouffre infernal

Parce que l’hiver frappe encore, toujours à ma porte

Même si au dehors, des milliers de fleurs sortent.

Même si tous les oiseaux chantent à bec déployé

Pour égayer mes routes, pour gommer mon passé.

 

Refrain                                             

 

Même si je suis coupable

Si je suis devenu denrée périssable

Délivre-moi de ma prison

Accorde-moi une réduction…

Une réduction de peine

Evade-moi de ma cellule

De cette vie ridicule

Accorde-moi une réduction…

Une réduction de peine

 

 

Couplet 2                  

 

Parce que depuis longtemps je fonce droit sur le mur

Et que rien ni personne ne panse mes blessures

Je cherche une lueur pour éclairer mes nuits

Avant que mon esprit ne sonne l’hallali

Parce que dedans ma tête, mes idées tournent en rond

Sans arrêt le même air, et la même chanson

Celui qui parle de toi, à des années lumière

Je suis tombée si bas, tombée plus bas que terre.

 

Refrain

 

 


Amicalmement

 

Couplet 1                                          

 

Traversant mes routes

Tu anesthésies

Mes ennuis, mes doutes

Toutes mes douleurs

Toutes celles qui

me tapent dans le cœur

Tu estompes le ciel,

Noir au dessus d’ mon toit

 

Refrain                                          

 

Tu m’ fais prendre la vie

(Mon ami),

Ami…calmement

Ami…calmement

 

Couplet 2                                          

 

Plus légers deviennent

Mes trop lourds tracas

Mes boulets, mes chaînes

Je les sens même pas

T’arrives à gommer

Tous les angles aigus

T’arrives à poncer

Tous les gens obtus.

 

Refrain

 

Couplet 3                                     

 

Tu changes tous les drames

En torrents d’amour

Les malheurs, les larmes

Beaux, aveugles et sourds

Où sont toutes les guerres

Je ne les vois plus

Le froid, la misère

Portés disparus.

 

Refrain

 

Couplet 4                                                

 

Pour que l’ soleil

Brille enfin pour moi

 

Refrain                                                             

 

 

 

 

 

Le jeu de piste

 

Refrain                                      

 

Il faut de tout pour faire un monde

Il faut des brunes, il faut des blondes

Mais seulement toi sur ma liste

Juste à gagner (trouver) le jeu de piste.

 

Couplet 1                                                  

 

Cour ou jardin

Hier ou demain

Grand ou petit 

 Joies ou ennuis

 Jour ou bien nuit

Soleil ou pluie

 Mort ou bien vif

Galets, récifs

Gay ou bien triste

The Clash ou Litz

 

Refrain

 

Couplet 2                                               

 

Mer ou montagne

Forêts, campagnes

Cîmes ou abîmes

Prose ou bien rimes

Lourd ou léger

Frites ou purée

Maigre ou bien gros

Des bas des hauts

Sombre ou bien clair

Richesse, misère

 

Couplet 3                                                   

 

Futé, tout fou

Mouton ou loup

Terre ou bien ciel

Cuisses ou bien ailes

Début ou fin

Soir ou matin

Beau ou bien laid

Whisky ou lait

Ynn ou bien yang

Calme ou big bang

 

Refrain

  

Couplet 4                                             

 

Long ou bien court

Haine ou amour

Plus ou bien moins

Près ou très loin

Pile ou bien face

Vit ou trépasse

Sieste ou labeur

Une ou plusieurs

Dead or alive

Armes ou bagages

 

Refrain

 

 


Tout effacer

 

Couplet 1                                    

 

A toi j’aim’rais être connectée

Les autres, j’les ai tous défragmentés

Avant toi, ma vie était sur « pause »

Je voulais tout quitter, même Windows

Je m’suis tant plantée, pris tant de bugs

Mes chemins disparus sous le fog

Y a trop d’gens qui veulent s’mailer d’tout

Qui s’raient content d’me voir sur les g’noux

 

Refrain                                 

 

Laisse-moi dans tous tes fichiers

Mon icône adoré

On ne peut pas

Non, on ne peut pas…

Tout effacer

 

Couplet 2                                

 

J’t’avais mis sur mon écran d’veille

Pour toi, j’avais vidé la corbeille.

T’es entré en moi comme un virus

Pour transformer mes coutumes, mes us

Harcelé de curieux, de courriels ,

Je guettais tes mots, tes lettres, tes mails

J’étais sous trai’t’ment de textes sans arrêt

Fallait tout réinitialiser

 

Refrain

 

Couplet 3                                     

 

Je ne savais plus bien où aller

Quand t’as cliqué sur « Exécuter »

Je faisais plus partie du programme

De tes paramètres et de ton âme

Tu m’avais pas coché dans « Options »

Mais plutôt sur la déconnexion.

Avant que je change le papier peint

Fais-moi un petit clic de la main

 

Refrain

 

 

 

Détournement de majeur

 

Couplet 1                                        

 

On s’est aimé tout de suite

On n’y peut rien, c’est comme ça

Pourquoi nous rayer d’ vos listes ?

Pourquoi nous montrer du doigt ?

L’amour aurait donc un âge

Une dose à pas dépasser

Doit-on nous mettre dans des cages,

Opposées et éloignées ?

 

Refrain                                     

 

Je ne veux pas chercher d’excuses

A ses ragots que je récuse

Faut-il donc que l’on m’accuse

De détournement de majeur

 

Le bonheur fait des jaloux

Alors le reste, on s’en fout

Même si j’entends parler partout

De détournement de majeur

 

 

Couplet 2                                            

 

Il faudrait se séparer

Parce qu’on entr’ pas dans la norme

Il faudrait tout arrêter

Pour que ces bruits se rendorment.

Notre amour jeté en pâture

Devient de plus en plus fort (ou « nous rend »)

Cette union  contre nature 

Balise nos chemins en or

 

Refrain

 

 

 

Le sais-tu ?

 

Couplet 1                                                    

 

Le sais-tu 

Que maintenant, c’est toujours l’hiver

Tant que tu n’entends pas mes prières

Ni les sourds cliquetis de mes chaînes

Chaînes que tu as forgées dans ma peine

Que seul toi peut me ressusciter

De l’abîme où je me suis plongé

Et j’ai beau regardé tout en haut

Le ciel s’est paré de noirs corbeaux

 

Dis, le sais-tu

Que la musique dans ma tête s’est tue

Que tous ces sombres sentiers, ça me tue

Dis, le sais-tu

 

 

Refrain                                        

 

Alors si encore tu m’entends

Reprends vite la corde qui se tend

Autour de mon corps délaissé

Délivre-moi de ce collier

Alors si encore tu me vois

Enlève les clous et les poids

Qui souillent mon esprit défait

Qui me font animal blessé

 

Couplet 2                                                         

 

Sais-tu

Que les tocsins résonnent sur mes pas

Depuis qu’a disparu ton aura

Ma vie est devenue si futile

Jonchée de petits riens trop fragiles

Qu’après avoir rompu nos regards

Dans tous mes chemins, il fait jour noir

Je me noie de nuits blanches en nuits blanches

En essayant d’atteindre ta branche

 

Dis, le sais-tu

Que la musique dans ma tête s’est tue

Que tous ces sombres sentiers, ça me tue

Dis, le sais-tu

 

Refrain

 


 

Illico texto

 

Couplet 1                      

 

J’ai peur que mes navires me lancent des SOS

De devoir actionner mes fusées de détresse

J’avais tiré des plans sur toi, ma belle comète

Et puis je t’ai perdu, et j’ai perdu la tête

J’ai pris tous les chemins qui menaient à nulle part

Depuis qu’autour de moi s’est posé le brouillard

Avant que je déraille, que je parte loin d’ici

J’attends juste de toi un geste de survie

 

Refrain                              

 

Alors si tu me captes, alors si tu m’entends,

Reviens sur mes radars, reviens dans mon présent

Pour guérir de mes maux

Envoie-moi donc un mot

Illico texto

 

Couplet 2                         

 

J’ai vu tous mes soleils engloutis sous les eaux

Et tous les océans se perdre en longs sanglots

J’aurais tellement aimé que tu prennes ma peine

Et que tu la conduises loin de toutes mes déveines

J’ai passé trop de jours, trop de nuits à attendre

Un signe, une étincelle parmi tous ces méandres

Effaçons le passé, repartons à zéro

On ne peut pas rester à se tourner le dos

 

Refrain


 

D’amour et d’orage

 

Couplet 1                                             

 

Prendre sa vie ici bas

Avec ses hauts et ses bas

Une bouteille mi-pleine, mi-vide

Une courbe en sinusoïde

C’est ça l’état de mon cœur

Entre bonheur et malheur

 

Tu es entré dans mes vies

Sans frapper sans préavis

Pour le meilleur et le pire

Pour les pleurs ou bien les rires

Dans ma terre de paradoxe

Entre info et intox

 

Refrain                                              

 

Tout ce qui nous oppose

Tout ce qui dépasse la dose

Et nous emmène

Et nous malmène

Du soleil aux nuages

C’est ce qui nous fait vivre

Vivre d’amour…

D’amour et d’o…rage.

 

Couplet 2                                        

 

Pour continuer notre route

Vers la vérité, le doute

Vers la tendresse anti-stress

Vers les cris, les maladresses

Rien n’est écrit à l’avance

On bouge pas sur les mêmes danses

Et tout ce qu’on nous reproche

Nous renforce et nous rapproche

Les tempêtes et les tornades

Se transforment en promenades

En nageant sur des mers d’huile

On ne trouve jamais son île.

 

Refrain

 

 


 

Réchauffement climatique

Couplet 1
Mes idées
sombres comme mes routes à traverser
sombrent et fondent comme neige au soleil
se détachent de moi, de mon ciel
Elles sont entraînées vers le large
me laissant des eaux calmes et sages
Elles vont mourir vers l'horizon
Pour que ma vie change de saison
mes heures tristes comme la banquise
ont fondu avant que j' m'enlise

Refrain possible
Entre nous
le temps a changé
Entre nous
quelque chose de magique
Je ressens les effets
Les effets...du réchauff'ment
...du réchauff'ment climatique

Couplet 2
Submergées
Mes galères qui se sont échouées
tous les écueils qui m'ont touché
ces îles malsaines où j'accostais
ces bouts de terre où j'm'accrochais
Ton océan qui m'envahit
qui monte chaque jour, chaque nuit
emporte bien loin de la surface
tous ces débris qui me tracassent

Refrain

Couplet 3
Envolés
les chemins qu'hier je prenais
là-haut vers d'autres galaxies
mes errances, à mourir d'ennui
un vent chaud et fort a soufflé
pour me pousser vers tes sentiers
Il a provoqué des dégâts
près d'chez moi, mais c'est mieux comme ça
a déclenché un tsunami
une bombe en plein coeur de ma vie
Refrain

 

 

 

 

 

  Trop de séquelles
 
 De mes faits et gestes
Mes faits indigestes
Oui tout m’interpelle
Vers ses bras, son ciel
Et sans crier gare
Il a pris d’autres gares
J’avais pas l’ticket
Pour l’accompagner
Il reste un dégoût
Il reste comme un goût
D’inachevé et
De plaisirs gâchés
 
Refrain
Trop de séquelles, séquelles
C’est qu’elle me manque tant
cette vie d'avant
Que je veux tout l’temps
C’était si bien
Avant que tu t’barres
Point barre
 Trop de séquelles, séquelles
C’est qu’elle me manque tant
Cette histoire
dans notre tiroir
 
C’était si bien
Avant que tu t’barres
Point barre

Couplet 2
Tout va de travers
Tout marche à l’envers
Depuis ce mot fin
Sur notre chemin
Soudain tout s’arrête
Sur un coup de tête
En tête de mes hits
Elle en délit d’fuite
Je suis condamné
Aux travaux forcés
Forcé dans ma cage
De tourner la page

 

Refrain

 

 

 

 

C’est comme

 

Couplet 1

C’est comme

Si le temps s’arrêtait

Si je m’étais déconnecté

Loin de ce monde qui m’assaille

Loin de ces trains qui déraillent

 

C’est comme

Si plus rien ne comptait

Si plus rien n’existait

A part ces liens que l’on tisse

Vers ce bonheur où l’on glisse

 

Refrain

C’est comme ça

C’est comme ça

On n’y peut rien

C’est notre destin

C’est comme ça

C’est comme ça

C’est toi ou rien

Et rien que toi

 

Couplet 2

C’est comme

Si tout recommençait

Si depuis toi j’étais né

Effacé le noir de ma vie

Colorié en bleu toutes mes nuits

 

C’est comme

Une force douce et terrible

Inéluctable et invisible

Qui m’a poussé vers tes bras

Vers tes yeux etcetera

 

Refrain

 

 

 

 

 

 

Coma idyllique

 

Couplet 1

Ennivré par tes parfums

Emprisonnant mes matins

Je bois toutes tes paroles

Comme un verre de Pommerol

Avec toi j’ dépasse la dose

Et je suis en overdose

Pour ta voix ou pour tes gestes

J’explose tous les alcootests

Je suis en état second

Tu bouscules mes horizons

 

Refrain

Avec toi je suis tombée

Dans le coma idyllique

Tu es mon eau de vie

Ma route vers le paradis

Avec toi je suis tombée

Dans le coma idyllique

Comme des vapeurs d’alcool

Avec toi je m’envole

 

Couplet2

Avec toi je m’envole

Notre amour est bon millésime

Est-ce un drame ou est-ce un crime,

Notre amour est un bon cru

Qui l’eut cru ? Oui, qui l’eut cru

Il sera comme le bon vin

Bonifié  avec le temps

Je goûte à tous tes cocktails

Fruités ou bien envoûtants

De toi, j’ai une addiction

Et j’en perds toute ma diction

 

Refrain

 

 

 

 


 

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 15:15
Mon extraterrestre
 
Couplet 1                                       
 
Quand tu as soudain atterri
Dans le grand terrain de ma vie
Venu comme une belle comète
D’un autre monde, d’une autr’ planète
J’ai ressenti à ce moment
Que rien ne serait comme avant.
L’horizon, à mon portail hier
Pas plus loin que ces murs de pierre,
Mais tout s’éclaire à présent
Emportés, les peines, les tourments.
 
Refrain                                                
 
Parce qu’aujourd’hui
T’es arrivé en pleine lumière
Dans mon univers,
T’es mon extraterrestre,
C’est extra, tu restes !
 
 Couplet 2                                 
 
T’as laissé tes valises, tes traces,
Comme si tu débarquais de Mars,
C ’était en plein cœur de Juillet,
En plein coeur de ce bel été
Que tu t’es pris dans mon aura
Entre mon corps entre mes doigts
C’est c’qui pouvait m’arriver d’mieux
Croiser le regard de tes feux.
T’as laissé ton vaisseau spatial
Partir vers d’autres conquêtes astrales
 
Refrain                                                
 
Plaidoyer d’amour culinaire
 
Refrain                                       
 
Ecoutez mon plaidoyer d’amour
Culinaire et désespéré
Mélange salé-sucré, toujours
Que j’aimerais pouvoir déguster.
 
Couplet 1                             
 
J’aurais dû mettre tous tes potes au feu
Pour ne plus rester la bonne poire
Pour que tu puisses plonger dans mes yeux
Embrouillés par trop de désespoir.
Et à force de noyer le poisson
J’en ai gros sur la patate, c’est vrai
Je sais bien que c’est pas tes oignons
Mais fais moi rev’nir dans tes filets
 
Refrain
 
Couplet 2                           
 
Je suis comme le citron, tellement pressé
Pressé de plus marcher à r’culons
Comme le crabe, qui prend la vie d’ travers.
J’ai envie que tu me donnes un bol d’air.
Pour toi, j’aurais pû faire le jeûn fort
Avant qu’on m’dise, en m’voyant partir
De la maison, qu’un vieillard en sort,
Réponds à mes avances d’un sourire.
 
Refrain
 
Couplet 3                           
 
C’est sûr qu’il y a du pain sur la planche
Avant que tu m’ouvres enfin tes bras
Avant d’arriver jusqu’à tes hanches
Que j’chasse les lapins posés par toi.
Quand j’aurais trouvé la bonne recette
On ouvrira , une bonne bouteille, sûr,
Maintenant, j’suis encore à la diète
Mais pas pour longtemps, ça, j’vous l’assure.
Ecoutez mon plaidoyer d’amour
Culinaire et désespéré
Mélange salé sucré, toujours
Que j’aimerais un jour déguster.
 
Refrain
 
Standing ovation
 
Couplet 1                                  
 
Pour son regard où je me perds
Faisant vaciller mes repères
En m’indiquant la marche à suivre
Dans ce bleu reine où je m’enivre.
Et pour son corps que je respire
De ses senteurs, de ses soupirs
Et comme l’océan insatiable
Retrouvant une mer de sable.
 
Refrain                                                 
 
Standing ovation
Pour celui qui éloigne toujours mes orages
Qui change en réalité les mirages
Standing ovation
Pour ce soleil que je n’attendais plus
Dans toutes mes errances, mes voies sans issue
 
Couplet 2                             
 
Sous mes faux airs de vraie princesse
Entre patt’ de velours et tigresse
(ou « patt’ de velours, griffes de tigresse »)
Je suis arrivée dans sa cour
Espérant y rester toujours.
Pour découvrir ce nouveau ciel
Ce mystère douceur caramel
Pour toutes ces îles à explorer
Où il me tarde d’accoster.
 
Refrain
 
Couplet 3                             
 
Pour ses pièges qu’il m’a fait franchir
Ses murs qu’il m’a fait démolir
Le passé devenant soudain
Un tunnel lugubre et lointain
Pour toutes ces choses, ces petits riens
Qu’ ont éclairé mes lendemains
J’ai du me faire tant de jaloux
Et je voulais lui dire surtout…
 
Refrain
 
Les petits riens qui font les « grands-beaucoup »
 
Couplet 1                       
 
Il a mis dans mes ténèbres si déprimants
Des sunlights aveuglants
Et changé tous mes silences isolés
En musique saturée
Il a fait la révision d’mes cinq sens
Remis un peu d’essence.
A posé plus d’un atour dans son sac
M’évitant les culs d’sac.
 
Refrain                                        
 
Enfin il a tous ces petits riens
Qui font les « grands beaucoup »
Paradoxe parce que demain
Sans lui vaut pas un clou.
 
Couplet 2                            
 
Je savais que je la trouv’rai, ma merveille,
Que l’ennui porte conseil
Mon existence ne tenait qu’à un fil,
Si fin et si fragile,
Mais en magasin, au rayon coup d’foudre,
J’ai vu « machine à coudre ».
Fini, les nuits à mourir au jour le jour,
Enfin arrive l’amour.
 
Refrain
 
Pas superficielle
 
Couplet 1                                 
 
Les barbies, ça, j’en ai rien à faire
Celles qui ont du chewing-gum dans la cervelle
Vivre en play back, c’est pas ce que j’ préfère
Non, plutôt voler de mes propres ailes.
 
Je m’allonge pas sur les divans des psys
Quand j’ vais surfer sur son vague à l’âme
J’vais pas m’shooter à la coke, au pepsi,
J’m’en sortira toujours en grand’ dame.(sans un drame)
 
Refrain                                        
 
Je marche pas au super...ficiel
Ce trésor pas très or...dinaire.
Je voudrais qu’il tire les ficelles
De ma vie car sans lui, j’ai les nerfs.
Sans cet homme pas super...ficiel.
 
Couplet 2                                
 
J’espère être entière, sa future moitié
J’ n’ai pas la langue dans sa poche surtout
Quand il m’envoie « smack !» un torride baiser
Comme un passeport pour me dire « On va où ? »
 
Et puis n’en déplaise à ceux qui m’entourent
Car ce que j’ pense bien ou mal, je le dis
Naviguant entre la haine et l’amour
Dans les lacs ou les torrents de la vie
 
Refrain
 
Oui, j’ai de l’énergie à revendre,
Et dans son coeur, y faudrait que j’me case,
Pourvu qu’il y ait toujours une place à prendre,
Y faudrait surtout pas que je rate l’occas’.
 
Refrain
 
L’être cher
 
Couplet 1                                   
 
Y a des phrases qui se perdent
Dans le vide
Des sourires qui s’éteignent
C’est le bide
Fallait pourtant trouver
L’mode d’emploi
Te mettre sur mes carnets
Sous mon toit
 
Refrain                                              
 
Quand vas-tu comprendre
Que de toi je suis éprise
Que pour moi tu n’as pas de prix
Quand vas-tu comprendre
Que de toi je suis éprise
Que j’ai rencontré l’être cher
En os et en chair
Oui, l’être cher...
 
Couplet 2                                      
 
Comment stopper l’moteur
Qui sans arrêt
Tourne, espérant l’bonheur
A jamais
Y a des matins ténèbres
Des cachots
Où j’espèrais tes lèvres
Fruits au sirop
 
Refrain
 
C’était demain (version 1)
 
Couplet 1                                    
 
Tu mettras tes plus beaux atours
Dès les premières lueurs du jour.
La pluie lavera tous nos ennuis
Le froid gèlera nos soucis.
On fera de tous nos problèmes
Un tremplin vers des stratagèmes
Qui attiseront nos caresses
Fait de douceur et de tendresse.
Ce sera trop beau
Pour être vrai
Ce sera trop beau
Parce qu’en effet...
 
Refrain                                                      
 
C’était demain
Avant que t’écrives le mot fin
A notre histoire
C’était demain
Avant qu’tu mettes sur mon destin
Un coup d’poignard
C’était si bien...
...Mais c’était demain .
 
Couplet 2                                      
 
Plus rien ne pourra compter
Plus rien ne pourra exister
A part notre amour éternel
Qu’on suivra de la terre au ciel.
On s’ra entouré de lagons
Tels des miroirs,(ils)nous renverront
L’image du parfait bonheur
Un monde parsemé de fleurs.
 
Refrain
 
C’était demain ( version 2)
 
Couplet 1                                              
 
Tu porteras si bien
Tes plus jolis atours
Dès que la nuit fera place au matin
Dès qu’arriv’ra le jour
Et la pluie lavera
Tous nos petits ennuis
Et comme un allié, le froid gèlera
Tous nos petits soucis
 
Transition                                       
 
Oui, ce s’ra tellement beau
Bien trop beau pour être vrai
Oui, parce qu’en effet
Tout ça c’était demain.
 
Refrain                                             
 
Voir tous les avions partir
Ceux qui mènent à tes sourires
C’était tellement bien,
Oui, tout ça, c’était demain
Voir tous les malheurs s’enfuir
Et ton cœur en point de mire
C’était tellement bien (ou « Oui, tout ça, c’était demain »)
Tout ça, c’était demain
               
Couplet 2                                       
 
Avant d’ mettre le mot fin
Un soir à notre histoire,
Et que mon destin ne soit devenu
Qu’un coup de poignard.
Rien n’ pourra exister
Sauf l’amour éternel
Et désormais rien ne pourra compter
Ni la terre ni le ciel
 
Transition / Refrain
 
Couplet 3                                              
 
Entourés de lagons
Miroirs aux mille couleurs
Et comme par magie, ils nous renverront
L’image du bonheur
 
Transition / Refrain
 
Tout feu, tout femme
 
Couplet 1                                       
 
Il met un moteur dans ma vie
Qui tourne sans arrêt dans ma tête
Vers un doux rêve qui me poursuit
Et pour qu’enfin le temps s’arrête
Il m’aide à démêler le fil
De mes idées qui s’entrechoquent
Pour vivre un bonheur tout tranquille
Loin des faux amis, loin du toc
 
Refrain                                                        
 
Grâce à lui,
Je vis tout feu tout femme
Depuis c’jour où il a entendu
Ma détresse et mon signal de larmes
Dans mon coeur où toujours il a plu.
Grâce à lui,
Je vis tout feu tout femme
Il ne pouvait en être autrement
Car c’était pour le bien de mon âme
Qu’il a pu calmer tous mes torrents
 
Couplet 2                                          
 
Il a fait de mon existence
Un tremplin vers un avenir
Où j’ai tiré la carte « chance »
Entre tes bras et tes sourires
Il est mon seul chaînon manquant
Ce petit grain de sable, de folie
Qui a transformé mes instants
En feu d’artifice, en magie
 
Refrain
 
Il soufflera sur tous mes soirs
Comme l’alizé sur l’ équateur
Pour me perdre dans ses regards
Dans ses océans de douceur
Il écrira les plus belles pages
Du roman que j’ai commencé
Il parle d’amour comme une image
     Sage que l’on aime à colorier  
Refrain
NB : Autre refrain possible          
Grâce à lui, je vis tout feu tout femme
Il a stoppé mon signal de larmes
Grâce à lui, je vis tout feu tout femme
Tout ça pour le bien de mon âme
Oui, je vis...tout feu tout femme
 
Chaos
 
Refrain                             
Qui donc nous a mis                       K.O. ?
Nous a mis dans le                        Chaos ?
Est-ce nos corps ne faisant plus         Echo ?
Ou nos coeurs ne disant plus             OK ?
 
Couplet 1                         
 
Notre branche a fini par…           Casser
Et notre affaire s’est …               Classée,
A force de trop …                        De cris,
De rêves déjà …                        Acquis !
A force de trop…                              De coups !
Tout ça ne valait pas…                   Un clou !
 
Refrain
 
Couplet 2                     
 
Pour éviter qu’on me …                   Questionne,
Je reste comme…                        Une conne,
Alors je plaide …                         Coupable
Ai repris mes billes, mon …               Cartable
Allez dis-moi qu’on re.….            Commence
Oublions vite nos…                              Carences !
 
Refrain
 
Couplet 3                         
 
Je me suis penchée sur…                      Ton cas,
Sur nos heures de…                              Tracas,
J’ai fait mon mea…                 Culpa,
Banni l’excès, l’eccé                   Téra,
Viens rejoindre mon cœur…                  Vacant !
Viens vite, il en est en……                        Core tant !
 
Refrain
 
Couplet 4                              
 
Depuis c’est toujours la …               Cata
Même si j’suis pas Garcia …                    Lorca
Fallait qu’tu saches que je…                                 Paye cash
Ton départ qui résonne comme…                      Un clash
Oui, ce monde est vraiment…                             Trop crade
Trop dur depuis ton es…                                 Tocade
 
Refrain
 
 Couplet 5                     
 
Maintenant j’ai vraiment plus…                  Le cœur
A suivre tous ces ch’mins qui…                 M’écoeurent
Je m’en fiche du tiers comme…                  Du quart
A part si tu m’files un…                            Rencart.
Alors tu vas pas me lai                 … sser coi
                 (ou «laisse-moi t’expliquer pourquoi »)
J’ai tant de choses à te …                                       Dire quoi !
 
Refrain
 
Couplet 6                    
 
Ne me laisse pas dans le(ce)…                         Cafard
Tout ça pour c’malheureux…                         Ecart
Ce serait trop fort(ou « faible » de..              Café
Que tu pardonnes pas que j’ai…                     Gaffé
On était fait pour s’ren…                                    Contrer
Dans ce bas-monde, toutes ces                              Contrées
(ou « même si la vie m’a …contrée »)
 
Refrain
 
Couplet 7              
 
Tu m’avais pris pour une…                          Canaille
Un moins que rien, une vraie…                             Racaille
Même si on est en dé…                                          Saccord
J’ai trop besoin d’ton corps…                       A corps
(ou « d’un corps.. »)
A la télé, dans les…                                 Bouquins
Tu as dû voir tell’ment d’                                 Requins
 
Refrain
 
Couplet 8                  
 
Je savais bien que je…                                     Risquais
De finir tout seul et…                                       Inquiet
(ou « sur le quai »)
J’méritai pas d’être é…                                            Conduit
Même si je me suis mal…                                         Conduit
J’avais pas appris tout…                                              Ton code
Main’t’nant je suis bon pour…                                    L’exode.
 
Refrain
 
Couplet 9              
 
T’étais pour moi comme un…                                   Cadeau
Ni trop froid ni troppo…                                          Caldo
Depuis c’jour où tu t’es                                              Cassée
Toutes mes idées sont con…                          Cassées
Pourquoi tu as levé..                                                     Le camp
Alors dis-moi, tu re…                                                           Viens quand ?
Refrain
La brume
 
Couplet 1                                  
 
Eloignés les fantômes, les spectres
Tous les pics épiques qui m’assaillent
Qui me transpercent de part en part
Entourés de tant de canailles
Venant jusque sous mes fenêtres.
Effacées les rancoeurs de la vie
Traces qu’on croit indélébiles
Sentiers menant droit à l’ennui
Lugubres et froids comme l’exil.
 
 Refrain                                                  
 
Tu es ma brume
Mon passé reste invisible
Je surnage dans ton écume
Plus de flèches, plus de cibles
Tu es ma brume
Celui qui a estompé
Mon univers d’infortune
Pour laisser seulement émerger
Les beaux titres sur les unes
C’est pour ça
Que tu es ma brume
 
Couplet 2                                     
 
Envolés points d’interrogation
Ma vie est devenue si belle
Pour m’emmener vers l’horizon
Ils sont devenus arc-en-ciel
Achever de broyer du noir
 Chasser l’araignée du matin
Et le cafard qui vient le soir
Plus de sales bêtes sur mon destin
 
Refrain
Partager cet article
Repost0
4 avril 2006 2 04 /04 /avril /2006 16:28
Celui par qui le bonheur arrive
 
Couplet 1                                  
Il sème des pierres sur son chemin
Pour que ses pas m’emmènent très loin
Je le suivrais même jusqu’au bout du monde
Même jusqu’au bout du monde
Il illumine toute ma vie
Quand dans mon coeur s’installe la nuit
Et je suis né quand je l’ai rencontré
Quand je l’ai rencontré
 
Refrain                                                   
 
Ni rien ni personne
Ne m’empêchera d’aimer
Celui par qui le bonheur arrive
Les dieux devront déverser
Un beau jour des offrandes
A celui par qui le bonheur arrive
 
Couplet 2                             
 
Avec lui, je peux franchir des barrières
Que je n’osais affronter hier
Le froid hiver a fait place au printemps
A fait place au printemps
Je plane comme un oiseau dans le ciel
Qui de là-haut voit la terre si belle
Comme Robinson qui a trouvé son île
Qui a trouvé son île
 
Refrain
 
Dis-moi
 
Couplet 1                                                        
Dis-moi
Qu’un jour, on partira
Qu’on laissera tout tomber
Tous les deux, toi et moi
Loin de la société
Dis-moi
Qu’un jour, on plaquera
Les journaux, la télé
Les amis ici –bas
Et les notes à payer
 
Refrain                                                             
Baby,
A ton corps je me lis
Jolis et doux délits
Dans le creux de ton lit
Baby,
A nos rêves en folie
A tes bras je m’allie
Comme un livre je te lis
 
Couplet 2   
 
Dis-moi
Qu’un jour, on avancera
Sans entrave et sans guide
Que jamais l’on aura
Nos deux regards livides
Dis-moi
Qu’un jour, on s’en ira
Fuir la haine des gens
Jaloux, quand ils nous voient
De nos tendres moments
 
Refrain
 
Couplet 3                                                          
Dis-moi
Qu’un jour prochain viendra
Je l’attends plus que tout
Où l’on estompera
Le monde autour de nous
Dis-moi
Qu’un jour, on naviguera
Sur un vaste océan
Où personne n’osera
Aborder nos tourments
 
 Refrain
 
Pas gaie, pas gaie
 
 Couplet 1                                        
 
La seconde où je t’ai croisé
Croisé par hasard
J’m’en souviens, t’étais accoudé
Accoudé au bar
Tu buvais un super cocktail
Cocktail bleu et vert
C’était sur une plage des Seychelles
Seychelles soleil mer
L’été était beaucoup trop court
Trop court cette année
Pour te dire de rester chaque jour
Chaque jour à mes côtés
 
Refrain                                               
 
J’suis pas gai, pas gai
T’es à des milliers de coups de pagaïe
J’suis pas gai, pas gai
Si j’te revois pas, j’deviens fou
J’serais plus jamais gaïe
 
Couplet 2                                  
 
Je voulais faire de toi la flamme
La flamme de ma vie
Aujourd’hui j’ai du vague à l’âme
Vague à l’âme chaque nuit
Tu ne voulais pas d’un amour
Amour égal lien
T’aimais mieux vivre au jour le jour
Jour sans lendemain
J’ai tout fait pour te chasser loin
Loin de ma mémoire
J’arrive pas à mettre le mot « fin »
Fin à notre histoire
 
Refrain                                         
 
Couplet 3                                      
 
Pourtant ici, tout me rappelle
Me rappelle ta présence
Je r’garde les photos des Seychelles
Seychelles loin de France
Je m’fais ton cocktail vert et bleu
Bleu comme la mer
J’mets le slow qui m’a donné tes yeux
Tes yeux de mystère
Sans arrêt je t’imagine
T’imagine avec moi
Et j’ai de plus en plus le spleen
Spleen si loin de toi
 
Refrain
 
Laisse
 
Couplet 1                                                
Plus beau encore
Que le soleil se couchant sur la mer
Face à ton corps
Je vole au vent d’été, au vent d’hiver
Plus homme encore
Que ceux qui peuplaient mes rêv’ries
Je perds le Nord
Dans tes yeux au parfum de paradis
 
Refrain                                      
Laisse le ciel sur nos têtes tomber
Laisse les océans se déchaîner
Laisse l’univers et la terre trembler
Laisse le feu soudain tout dévaster
Pourvu que notre amour
Doux comme du velours
Subsiste au fil des jours
Sans faille et sans détour
Laisse, laisse, laisse...
 
 
Couplet 2                                              
Plus magique encore
Qu’Aladin et sa lampe magnifique
Tu changes le sort
D’une vie de malheur en idyllique
Plus fort encore
Qu’Hercule avec tous ses travaux minables
T’as pas eu tort
De mettre un billet doux dans mon cartable
 
 
Refrain
  
Un bout de moi
 
Couplet 1                             
C’est comme si, soudain, d’un seul coup
Les gens n’étaient que des voyous
Le temps, des nuages sombres et noirs
L’espace, laissé comme un vieux square
 
Je vis au ralenti
Sauvage comme le grizzli
Qui en hibernation
Attend la belle saison
Un seul être vous manque
On l’a dit bien avant
Mais c’est la vérité
Tout est si dépeuplé
 
Refrain                                        
En voyant s’éloigner tes bras
A ne plus entendre ta voix
J’ai laissé un bout de moi
Un bout de mon coeur en émoi (ou avec toi)
 
Couplet 2                           
C’est comme si, soudain, d’un seul coup
Les gens n’étaient plus que des loups
Le temps, comme le tic-tac d’une montre
L’espace, voie sans issue dans c’monde
 
Je remets à demain
Mes projets, mon destin
Jusqu’à ce si beau jour
Où r’viendra mon amour
Celle qui me faisait vivre
Qui me calme ou m’enivre
Et qui va m’emmener
Jusqu’à l’éternité
 
Refrain
  
Bien sûr
 
Couplet 1                                                        
Bien sûr
Des filles comme moi t’en vois des tonnes
Bien sûr
Qu’il y en a plus d’une qui t’étonne
Bien sûr
Que d’ mon amour tu n’en veux pas
Bien sûr
Ni de mon coeur ni de mes bras
 
Refrain                                                
Mais réfléchis encore
A mon triste sort
Je ne suis plus rien
Perdue corps et biens
 
Couplet 2                                                        
Bien sûr
Tu tiens à ton indépendance
Bien sûr
Tu n’es pas si loin de l’enfance
Bien sûr
Je me suis trop imaginée
Bien sûr
Que je vivais un conte de fée
 
Refrain
 
Couplet 3                                                        
Bien sûr
Elle était trop belle cette histoire
Bien sûr
Elle dort au fond de ma mémoire
Bien sûr
Tu peux toujours la réveiller
Bien sûr
Ce n’est qu’un rêve inachevé
 
Refrain
  
Peu m’importe
 
Couplet 1                                                  
Peu m’importe
Le monde et ses malheurs
Le doux parfum des fleurs !
Les bombes et puis les guerres
Verlaine ou bien Baudelaire
Peu m’importe
La pluie et le grand vent
La venue du printemps
Peu m’importe
La froidure de l’hiver
Le soleil qui m’éclaire
 
Je repense aux dernières paroles
Que tu as prononcées
Je repense à tous ces rôles
Que tu m’as joués
 
Refrain                                            
C’est dans ces moments-là
Où tu n’es pas là
Que je me rends compte
A quel point tu comptes
 
Couplet 2                                                   
Peu m’importe
Les fêtes, les faits d’hiver
Les amis ou les frères
Peu m’importe
Le massacre des phoques
 La musique et le rock
Peu m’importe
Ce qui m’ faisait bondir
Ce qui me faisait rire
Peu m’importe
Ce qu’ hier m’importait
Ce qui me transportait
 
Je repense à tes yeux
Où je me suis égaré
A ces deux lagons bleus
Où j’ai soudain plongé
 
Refrain
  
Si tu étais
 
Si tu étais
Un fleuve de larmes
Je me construirais un radeau
Pour remonter le courant de ton drame
Tes idées perdues dans les flots.
 
Si tu étais une île déserte
Je me ferais ton océan
Pour voir ton corps dans les eaux vertes
Se parer de perles d’argent
(ou venir à moi comme un aimant)
 
Si tu étais l’ami du vent,
Je me changerais en feuille morte
Pour te suivre au gré du temps
Et frapper un jour à ta porte.
 
Si tu étais comme maintenant,
Je resterais comme je suis,
Amoureuse pour au moins mille ans,
Ou plus si je suis encore en vie.
 
Mais tu es mon fruit du hasard
L’homme de mes rêves de toujours,
Toi que je bois comme un nectar,
Comme un élixir d’amour.
 
Vivre à deux
 
Couplet 1
Vivre à deux
C'est partager le pain quotidien
Le temps présent et les lendemains
Les bons moments et les soucis
Les coups de cafard et les envies
Vivre à deux
C’est voir dans la même direction
Et chercher plus loin que l’horizon
Tout ce qui ressemble au bonheur
Et tout ce qui fait vibrer nos coeurs
 
 
Refrain                                  
Tout peut s’effondrer autour de nous
Le monde peut s’effacer d’un seul coup
Nous resterons toujours ensemble
Que la terre gronde, que la terre tremble
Tout peut se déchaîner contre nous
Et nous mettre des bâtons dans les roues
Se resserreront davantage
Nos liens tissés au fil des âges
 
Couplet 2                                                   
Vivre à deux
C’est faire d’inévitables concessions
Pour que l’entente règne à la maison
Pour mieux lutter contre tous ces loups
Qui sans cesse rôdent autour de nous
Vivre à deux,
C’est vouloir être trois un beau jour
Pour que survive notre amour
A travers ce miroir, cet enfant
Reflet de nos tendres sentiments
 
Refrain
  
Plus tard
 
Couplet 1                                             
Plus tard, s’ effacera
Ce monde qu’il y a tout autour
On gard’ra
Just’ ce qui ressembl’ à l’amour
Plus tard, on vivra
sans peur qu’il existe un demain
(ou « sans peur du passé, de demain »)
On prendra
Le temps de n’pas rater les trains
 
Refrain                                                 
Plus tard, plus tard
Quand la vie s’habillera de noir
Quand les rêves deviendront cauchemars
Qu’il ne restera que nos regards
Plus tard, oui, plus tard
 
Couplet 2                                             
Plus tard, tu verras
Le mur bâti par nos errances
Croulera
Sous nos pas de deux et de chance
Plus tard, toi et moi
serons coffre fort inviolable
Plage de choix
De plaisir à chaqu’ grain de sable
 
Refrain
 
Couplet 3                                               
Plus tard, s’en ira
Le nuage aux allures de tempête
Qui est là
Bien présent au dessus de nos têtes
Plus tard, on prendra
Les trains dépassant l’horizon
Vers des voies
Nous menant vers les bons wagons
 
Refrain
  
Laisse-moi suivre tes pas
 
Couplet 1                          
Le temps s'égrène comme dans un sablier
Alors j'ai tellement envie de croquer
Croquer la vie à pleines dents
Je voudrais parcourir tous les sentiers
Voir sans arrêt les soleils se lever
De l'Occident jusqu'à l'Orient
 
Mais comment faire si on est seul
et si l'on a pas de boussole
Oh! laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Refrain                                              
Ne me dis plus peut-être
Relis toutes mes lettres
J'aimerais tant que l'amour
Me rejoue un bon tour
Et surtout, laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Couplet 2                             
Parce que je veux qu'ici bas mon passage
Me transporte dans un fabuleux voyage
Sur cette terre de hasard
J'ai encore le temps de tout découvrir
Le temps de changer mes larmes en sourires
Sans embûches ni coups de cafards
 
Mais comment faire si on est seul
Et si l'on a pas de boussole
Oh! laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Refrain      
                                       
Couplet 3                                
Il faut que grâce à ton regard limpide
Tu réussisses à combler le grand vide
De mes demains peu enivrants
Parce que toi seul pourra me faire grandir
Parce que toi seul pourra me faire sortir
D’une vie faite pour passer l’ temps
 
Mais comment faire si on est seul
et si l'on a pas de boussole
Oh! laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Refrain
 
La clim’
 
Couplet 1                                            
Tu souffles sur moi
Le chaud et le froid
Tu joues sur ma vie
Selon tes envies
C’est avec ou sans
C’est noir ou c’est blanc
On ne sait jamais
Sur quel pied danser
 
Refrain                                                     
Alors si tu veux
Rester dans mon jeu
Avant qu’on s’abîme
Mets-moi la clim’
Joue-moi tes idées
Sur l’mode tempéré
Pour pas tomber dans l’abîme
Mets-moi la clim’
 
Couplet 2                                         
T’es comme le big bang
Le Inn et le Yang
On te croit ici
T’es déjà parti
Un vrai paradoxe
Pas très orthodoxe
Une fleur du mal
Aux si doux pétales
(ou « une terre de contrast
de stress ou de strass »)
 
Refrain
  
Bien dans ta peau
 
Couplet 1                               
C’est comme si je parlais au soleil
Pour garder mes sens en éveil
Qu’il me baigne de sa douceur
Et qu’il me mène jusqu’au bonheur
 
C’est comme si tous les océans
Mélangeaient tous ces grands moments
Pour en conserver les plus beaux
Pour alléger tous ces fardeaux
 
Refrain                                                          
(Tout ça)
Parce que je suis
(Je suis...)
Bien dans ta peau.
 
Couplet 2                              
C’est comme si toutes les montagnes
Me servaient de mât de cocagne
Où je pourrais vite grimper
Voir un monde enfin apaisé
C’est comme si partout les saisons
Entonnaient toutes à l’unisson
Un air de fête, une rengaine
Où l’amour a chassé la haine.
 
Refrain
 
Couplet 3                                   
C’est comme si la terre entière
Tournant comme aux temps de naguère
Pour emboîter de nouveaux pas
Une autre danse où tu seras
C’est comm’ si plus rien ne comptait
Depuis notre conte de fées
Où j’ai trouvé ma raison d’être
Quand je t’ai vu sous mes fenêtres
 
Refrain
  
Plus le temps
 
Couplet 1                                                    
Plus le temps
De voir les oiseaux se poser
D’entendre les avions décoller
Partir avec eux dans les airs
Pour améliorer l’ordinaire
 
Plus le temps
De lever l’pied, d’ rester au présent
De mordre la vie à pleines dents
De sortir du cercle infernal
D’être hors normes ou bien marginal
 
Refrain                                                 
Non , plus le temps
De prendre son temps
Alors faisons le break
Avant qu’on nous cloue l’bec
Non , plus le temps
De prendre son temps
Alors, oublions les tracas
Et viens danser avec moi
 
Couplet 2                                                    
Plus le temps
De regarder la pluie tomber
De voir le soleil se lever
De sentir le parfum des fleurs
De cueillir des bribes de bonheur
 
Plus le temps
D’admirer la terre sous nous pieds
De scruter le ciel étoilé
De discuter avec les gens
De prendre un p’tit peu de bon temps
 
Refrain
  
La peine d’amour
 
Couplet 1                                         
A force de te voir toujours
Et de t’espérer nuit et jour
Même si tu es loin de mes doigts
A guetter le moindre signe de toi
A force de tourner en rond
Dans mes errances, mes prisons
De fuir le soleil, les envies
De me réfugier dans l’ennui
 
Refrain                              
Je savais pourtant qu’avec toi, je risquais...
La peine d’amour
Qui donc pourra abolir
La peine d’amour ?
 
Couplet 2                                        
A force de me faire du mal
A chercher mon double idéal
Qui m’a laissé seul en exil
Comme un naufragé sur son île.
A force de ne plus écouter
La mélodie de tes sentiers
Accompagnée par tes soupirs
Tes murmures et tes délires
 
Refrain
 
Couplet 3                                
A force de hanter tous mes rêves
D’être isolée sur la grève
Comme s’il manquait un bout de moi
Dans mes chemins sinistres et froids.
A force d’ouvrir toutes les portes,
Courir après des ombres mortes
De regarder les trains partir
Ceux qui menaient à ton sourire.
 
Refrain
  
Partager cet article
Repost0
4 avril 2006 2 04 /04 /avril /2006 16:28
Bien sûr
 
Bien sûr
Des gars comme moi t’en vois des tonnes
Bien sûr
Qu’il y en a plus d’un qui t’étonne
Bien sûr
Que de mon amour tu n’en veux pas
Bien sûr
Ni de mon coeur ni de mes bras
 
Refrain                                                
 
Mais réfléchis encore
A mon triste sort
Je ne suis plus rien
Perdu corps et biens
 
Bien sûr
Tu tiens à ton indépendance
Bien sûr
Tu n’es pas si loin de l’enfance
Bien sûr
Je me suis trop imaginé
Bien sûr
Que je vivais un conte de fée
 
Mais réfléchis encore
A mon triste sort
Je ne suis plus rien
Perdu corps et biens
 
Bien sûr
Elle était trop belle cette histoire
Bien sûr
Elle dort au fond de ma mémoire
Bien sûr
Tu peux toujours la réveiller
Bien sûr
Ce n’est qu’un rêve inachevé
 
Mais réfléchis encore
A mon triste sort
Je ne suis plus rien
Perdu corps et biens
 
Peu m’importe
 
Peu m’importe
Le monde et ses malheurs
Le doux parfum des fleurs !
Les bombes et puis les guerres
Verlaine ou bien Baudelaire
Peu m’importe
La pluie et le grand vent
La venue du printemps
Peu m’importe
La froidure de l’hiver
Le soleil qui m’éclaire
 
Je repense aux dernières paroles
Que tu as prononcées
Je repense à tous ces rôles
Que tu m’as joués
C’est dans ces moments-là
Où tu n’es pas là
Que je me rends compte
A quel point tu comptes
 
Peu m’importe
Les fêtes, les faits d’hiver
Les amis ou les frères
Peu m’importe
Le massacre des phoques
La musique et le rock
Peu m’importe
Ce qui m’ faisait bondir
Ce qui me faisait rire
Peu m’importe
Ce qu’ hier m’importait
Ce qui me transportait
 
Je repense à tes yeux
Où je me suis égaré
A ces deux lagons bleus
Où j’ai soudain plongé
C’est dans ces moments-là
Où tu n’es pas là
Que je me rends compte
A quel point tu comptes
 
Si tu étais
 
Si tu étais
Un fleuve de larmes
Je me construirais un radeau
Pour remonter le courant de ton drame
Tes idées perdues dans les flots.
 
Si tu étais une île déserte
Je me ferais ton océan
Pour voir ton corps dans les eaux vertes
Se parer de perles d’argent
(ou venir à moi comme un aimant)
 
Refrain
 
Si tu étais l’ami du vent,
Je me changerais en feuille morte
Pour te suivre au gré du temps
Et frapper un jour à ta porte.
 
Si tu étais comme maintenant,
Je resterais comme je suis,
Amoureux pour au moins mille ans,
Ou plus si je suis encore en vie.
 
Refrain
 
Mais tu es mon fruit du hasard
La femme de mes rêves de toujours,
Toi que je bois comme un nectar,
Comme un élixir d’amour.
 
Refrain
 
Vivre à deux
 
Vivre à deux
C’est partager le pain quotidien
Le temps présent et les lendemains
Les bons moments et les soucis
Les coups de cafard et les envies
 
Vivre à deux
C’est voir dans la même direction
Et chercher plus loin que l’horizon
Tout ce qui ressemble au bonheur
Et tout ce qui fait vibrer nos cœurs
 
Refrain                                    
 
Tout peut s’effondrer autour de nous
Le monde peut s’effacer d’un seul coup
Nous resterons toujours ensemble
Que la terre gronde, que la terre tremble
 
Tout peut se déchaîner contre nous
Et nous mettre des bâtons dans les roues
Resserrera encore davantage
Nos liens tissés au fil des âges
 
Vivre à deux
C’est faire d’inévitables concessions
Pour que l’entente règne à la maison
Pour mieux lutter contre tous ces loups
Qui sans cesse rôdent autour de nous
 
Vivre à deux,
C’est vouloir être trois un beau jour
Pour que survive notre amour
A travers ce miroir, cet enfant
Reflet de nos tendres sentiments
 
Plus tard
 
Plus tard, s’ effacera
Ce monde qu’il y a tout autour
On gard’ra
Just’ ce qui ressembl’ à l’amour
 
Plus tard, on vivra
sans peur qu’il existe un demain
(ou « sans peur du passé, de demain »)
On prendra
Le temps de n’pas rater les trains
 
Refrain                                                   
 
Plus tard, plus tard
Quand la vie s’habillera de noir
Quand les rêves deviendront cauchemars
Qu’il ne restera que nos regards
Plus tard, oui, plus tard
 
Plus tard, tu verras
Le mur bâti par nos errances
Croulera
Sous nos pas de deux et de chance
 
Plus tard, toi et moi
serons coffre fort inviolable
Plage de choix
De plaisir à chaqu’ grain de sable
 
Refrain
 
Plus tard, s’en ira
Le nuage aux allures de tempête
Qui est là
Bien présent au dessus de nos têtes
 
Plus tard, on prendra
Les trains dépassant l’horizon
Vers des voies
Nous menant vers les bons wagons
 
Refrain
 
Laisse-moi suivre tes pas
 
Le temps s'égrène comme dans un sablier
Alors j'ai tellement envie de croquer
croquer la vie, à pleines dents
Je voudrais parcourir tous les sentiers
voir sans arrêt les soleils se lever
de l'Occident, jusqu'à l'Orient
 
Mais comment faire si on est seul
et si l'on a pas de boussole
Oh! laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Refrain
 
Ne me dis plus peut-être
Relis toutes mes lettres
J'aimerais tant que l'amour
Me rejoue un bon tour
Et surtout, laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Parce que je veux qu'ici bas mon passage
Me transporte dans un fabuleux voyage
Sur cette terre de hasard
J'ai encore le temps de tout découvrir
Le temps de changer mes larmes en sourires
Sans embûches ni coups de cafards
 
Mais comment faire si on est seul
Et si l'on a pas de boussole
Oh! laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Ne me dis plus peut-être
Relis toutes mes lettres
J'aimerais tant que l'amour
Me rejoue un bon tour
Et surtout, laisse-moi, laisse-moi, suivre tes pas.
 
Il faut que grâce à ton regard limpide
Tu réussisses à combler le grand vide
De mes demains peu enivrants
Parce que toi seul pourra me faire grandir
Parce que toi seul pourra me faire sortir
D’une vie faite pour passer l’ temps
 
Refrain
 
La clim’
 
Tu souffles sur moi
Le chaud et le froid
Tu joues sur ma vie
Selon tes envies
C’est avec ou sans
C’est noir ou c’est blanc
On ne sait jamais
Sur quel pied danser
 
Refrain                                                  
 
Alors si tu veux
Rester dans mon jeu
Avant qu’on s’abîme
Mets-moi la clim’
Joue-moi tes idées
Sur l’mode tempéré
Pour pas tomber dans l’abîme
Mets-moi la clim’
 
T’es comme le big bang
Le Inn et le Yang
On te croit ici
T’es déjà parti(e)
Un vrai paradoxe
Pas très orthodoxe
Une fleur du mal
Aux si doux pétales
(ou « une terre de contraste
de stress ou de strass »)
 
Refrain
 
Bien dans ta peau
 
C’est comme si je parlais au soleil
Pour garder mes sens en éveil
Qu’il me baigne de sa douceur
Et qu’il me mène jusqu’au bonheur
 
C’est comme si tous les océans
Mélangeaient tous ces grands moments
Pour en conserver les plus beaux
Pour alléger tous ces fardeaux
 
(Tout ça)
Parce que je suis
(Je suis...)
Bien dans ta peau
 
C’est comme si toutes les montagnes
Me servaient de mât de cocagne
Où je pourrais vite grimper
Voir un monde enfin apaisé
C’est comme si partout les saisons
Entonnaient toutes à l’unisson
Un air de fête, une rengaine
Où l’amour a chassé la haine.
 
(Tout ça)
Parce que je suis
(Je suis...)
Bien dans ta peau
 
C’est comme si la terre entière
Tournant comme aux temps de naguère
Pour emboîter de nouveaux pas
Une autre danse où tu seras
C’est comm’ si plus rien ne comptait
Depuis notre conte de fées
Où j’ai trouvé ma raison d’être
Quand je t’ai vu sous mes fenêtres
 
(Tout ça)
Parce que je suis
(Je suis...)
Bien dans ta peau
 
Plus le temps
 
Plus le temps
De voir les oiseaux se poser
D’entendre les avions décoller
Partir avec eux dans les airs
Pour améliorer l’ordinaire
 
Plus le temps
De lever l’pied, d’ rester au présent
De mordre la vie à pleines dents
De sortir du cercle infernal
D’être hors normes ou bien marginal
 
Refrain                                                 
 
Non, plus le temps
De prendre son temps
Alors faisons le break
Avant qu’on nous cloue l’bec
Non , plus le temps
De prendre son temps
Alors, oublions les tracas
Et viens danser avec moi
 
Plus le temps
De regarder la pluie tomber
De voir le soleil se lever
De sentir le parfum des fleurs
De cueillir des bribes de bonheur
 
Plus le temps
D’admirer la terre sous nous pieds
De scruter le ciel étoilé
De discuter avec les gens
De prendre un p’tit peu de bon temps
 
Refrain
 
Seul contre tous (musique faite)
 
Nous sommes sur le même bateau
Pour le meilleur et pour le pire
On a eu des bas et des hauts
Jonchés de larmes et de sourires
Mais il faut bien quelques tempêtes
Pour animer la traversée
Dans une mer toujours inerte
On se lasse de continuer
 
Refrain                                  
 
Puisque personne ne nous comprend
Dans notre occident
Puisque l’bonheur fait des jaloux
On s’en fout
On restera seul
Seul contre tous
Notre amour seul
Seul contre tous
 
Nous sommes échoués sur une île
Encerclés de vagues en furie
L’eau, c’est le regard des hommes vils
Qui nous assaillent jour et nuit
Ce p’tit bout de terre isolée
C’est nous, nos idées, nos amours
Inlassablement érodées
Par l’océan qui nous entoure
 
Refrain
 
Nous sommes dans un si grand désert
Désert de nobl’ sentiments
Avec des amis de naguère
Egrenés comme du sable blanc
C’est comme dans un trop long tunnel
Si sombre pour ceux du dehors
Où je peux te voir, tell’ment belle
Et sûrement même après la mort
 
Refrain
 
La peine d’amour
 
A force de te voir toujours
Et de t’espérer nuit et jour
Même si tu es loin de mes doigts
A guetter le moindre signe de toi
A force de tourner en rond
Dans mes errances, mes prisons
De fuir le soleil, les envies
De me réfugier dans l’ennui
 
Je savais pourtant qu’avec toi, je risquais...
La peine d’amour
Qui donc pourra abolir
La peine d’amour 
 
A force de me faire du mal
A chercher mon double idéal
Qui m’a laissé seul en exil
Comme un naufragé sur son île.
A force de ne plus écouter
La mélodie de tes colliers
Accompagnée par tes soupirs
Tes murmures et tes délires
 
Je savais pourtant qu’avec toi, je risquais...
La peine d’amour
Qui donc pourra abolir
La peine d’amour ?
 
A force de hanter tous mes rêves
D’être isolé sur la grève
Comme s’il manquait un bout de moi
Dans mes chemins sinistres et froids.
A force d’ouvrir toutes les portes,
Courir après des ombres mortes
De regarder les trains partir
Ceux qui menaient à ton sourire.
 
Je savais pourtant qu’avec toi, je risquais...
La peine d’amour
Qui donc pourra abolir
La peine d’amour ?
 
Mon extraterrestre
 
Quand tu as soudain atterri
Dans le grand terrain de ma vie
Venue comme une belle comète
D’un autre monde, d’une autr’ planète
J’ai ressenti à ce moment
Que rien ne serait comme avant.
L’horizon, à mon portail hier
Pas plus loin que ces murs de pierre,
Mais tout s’éclaire à présent
Emportés, les peines, les tourments.
 
Refrain                                                 
 
Parce qu’aujourd’hui
T’es arrivé en pleine lumière
Dans mon univers,
T’es mon extraterrestre,
C’est extra, tu restes !
 
T’as laissé tes valises, tes traces,
Comme si tu débarquais de Mars,
C ’était en plein cœur de Juillet,
En plein coeur de ce bel été
Que tu t’es pris dans mon aura
Entre mon corps entre mes doigts
C’est c’qui pouvait m’arriver d’mieux
Croiser le regard de tes feux.
T’as laissé ton vaisseau spatial
Partir vers d’autres conquêtes astrales
 
Refrain                                                 
 
Parce qu’aujourd’hui
T’es arrivé en pleine lumière
Dans mon univers,
T’es mon extraterrestre,
C’est extra, tu restes !
 
Plaidoyer d’amour culinaire
 
Refrain                                      
 
Ecoutez mon plaidoyer d’amour
Culinaire et désespéré
Mélange salé-sucré, toujours
Que j’aimerais pouvoir déguster.
 
J’aurais dû mettre tous tes potes au feu
Pour ne plus rester la bonne poire
Pour que tu puisses plonger dans mes yeux
Embrouillés par trop de désespoir.
Et à force de noyer le poisson
J’en ai gros sur la patate, c’est vrai
Je sais bien que c’est pas tes oignons
Mais fais moi rev’nir dans tes filets
 
Refrain
 
Je suis comme le citron, tellement pressé
Pressé de plus marcher à r’culons
Comme le crabe, qui prend la vie d’ travers.
J’ai envie que tu me donnes un bol d’air.
Pour toi, j’aurais pû faire le jeûn fort
Avant qu’on m’dise, en m’voyant partir
De la maison, qu’un vieillard en sort,
Réponds à mes avances d’ un sourire.
 
Refrain
 
C’est sûr qu’il y a du pain sur la planche
Avant que tu m’ouvres enfin tes bras
Avant d’arriver jusqu’à tes hanches
Que j’chasse les lapins posés par toi.
Quand j’aurais trouvé la bonne recette
On ouvrira , une bonne bouteille, sûr,
Maintenant, j’suis encore à la diète
Mais pas pour longtemps, ça, j’vous l’assure.
Ecoutez mon plaidoyer d’amour
Culinaire et désespéré
Mélange salé sucré, toujours
Que j’aimerais un jour déguster.
 
Standing ovation
 
Pour son regard où je me perds
Faisant vaciller mes repères
En m’indiquant la marche à suivre
Dans ce bleu reine où je m’enivre.
Et pour son corps que je respire
De ses senteurs, de ses soupirs
Et comme l’océan insatiable
Retrouvant une mer de sable.
 
Refrain                                                 
 
Standing ovation
Pour celle qui éloigne toujours mes orages
Qui change en réalité les mirages
Standing ovation
Pour ce soleil que je n’attendais plus
Dans toutes mes errances, mes voies sans issue
 
 
Pour ses faux airs de vraie princesse
Entre patt’ de velours et tigresse
(ou « patt’ de velours, griffes de tigresse »)
Je suis arrivé dans sa cour
Espérant y rester toujours.
Pour tout ce que je sais pas d’elle
Ce mystère douceur caramel
Pour toutes ses îles à explorer
Où il me tarde d’accoster.
 
Refrain
 
Pour ses pièges qu’elle m’a fait franchir
Ses murs qu’elles m’a fait démolir
Le passé devenant soudain
Un tunnel lugubre et lointain
Pour toutes ses choses, ces petits riens
Qu’ ont éclairé mes lendemains
J’ai du me faire tant de jaloux
Et je voulais te dire surtout…
 
Refrain
 
Les petits riens qui font les « grands-beaucoup »
 
Elle a mis dans mes ténèbres si déprimants
Des sunlights aveuglants
Et changé tous mes silences isolés
En musique saturée
Elle a fait la révision d’mes cinq sens
Remis un peu d’essence.
A posé plus d’un atour dans son sac
M’évitant les culs d’sac.
 
Refrain                                        
 
Enfin elle a tous ces petits riens
Qui font les « grands beaucoup »
Paradoxe parce que demain
Sans elle vaut pas un clou.
 
Je savais que je la trouv’rais, ma merveille,
Que l’ennui porte conseil
Mon existence ne tenait qu’à un fil,
Si fin et si fragile,
Mais en magasin, au rayon coup d’foudre,
J’ai vu « machine à coudre ».
Fini, les nuits à mourir au jour le jour,
Enfin arrive l’amour.
Refrain
Enfin elle a tous ces petits riens
Qui font les « grands beaucoup »
Paradoxe parce que demain
Sans elle vaut pas un clou.
 
Pas superficielle
 
Les barbies, ça, elle en a rien à faire
Celles qui ont du chewing-gum dans la cervelle
Vivre en play back, c’est pas ce qu’elle préfère
Non, plutôt voler de ses propres ailes.
 
Elle s’allonge pas sur les divans des psys
Quand elle va surfer sur son vague à l’âme
Va pas s’shooter à la coke, au pepsi,
Elle s’en sortira toujours en grand’ dame.
 
Refrain                                       
 
Elle marche pas au super...ficiel
Ce trésor pas très or...dinaire.
Je voudrais qu’elle tire les ficelles
De ma vie car sans elle, j’ai les nerfs.
Sans cette fille pas super...ficielle.
 
Car elle est entière, ma future moitié
Elle n’a pas la langue dans sa poche surtout
Quand elle m’envoie « smack !»un torride baiser
Comme un passeport pour me dire « On va où ? »
 
Et puis n’en déplaise à ceux qui l’entourent
Car, ce qu’elle pense bien ou mal, elle le dit
Naviguant entre la haine et l’amour
Dans les lacs ou les torrents de la vie
 
Refrain
 
Oui, elle a de l’énergie à revendre,
Et dans son coeur, y faudrait que j’me case,
Pourvu qu’il y ait toujours une place à prendre,
Y faudrait surtout pas que je rate l’occas’.
 
Refrain
 
L’être cher
 
Y a des phrases qui se perdent
Dans le vide
Des sourires qui s’éteignent
C’est le bide
Fallait pourtant trouver
L’mode d’emploi
Te mettre sur mes carnets
Sous mon toit
 
Refrain                                             
 
Quand vas-tu comprendre
Que de toi je suis épris
Que pour moi tu n’as pas de prix
Quand vas-tu comprendre
Que de toi je suis épris
Que j’ai rencontré l’être cher
En os et en chair
Oui, l’être cher...
 
Comment stopper l’moteur
Qui sans arrêt
Tourne espérant l’bonheur
A jamais
Y a des matins ténèbres
Des cachots
Où j’espèrais tes lèvres
Fruits au sirop
 
Sexes opposés (musique faite)
 
Tu dis « C’est pile », et moi « C’est face »
Rien dans mon jeu, toi poker d’as
L’un au zénith, l’autre au tapis
Ca dure pas des jours et des nuits !
Le temps serait si déprimant
S’il n’y avait pas un peu d’piment
Tout n’est pas doux comme le velours.
Et tout ça, ça fabrique de l’amour
 
Refrain                                                  
 
C’est ça l’attirance
Des sexes opposés
Réunis dans les divergences
Construisant des liens serrés.
C’est ça l’attirance
Des sexes opposés
Apaisés par les différences
Qu’on se plaît à effacer.
 
 
Tu dis « On reste », et moi «On sort »
Tu gagn’ le Sud, et j’perds le Nord
T’es en retard et moi à l’heure
Et tu souris quand moi je pleure.
La vie serait bien monotone
S’il n’y avait plus rien qui étonne.
Tout n’est pas sucré comme du miel
Faut bien d’temps en temps un peu de sel.
 
Refrain
 
C’était demain
 
Tu mettras tes plus beaux atours
Dès les premières lueurs du jour.
La pluie lavera tous nos ennuis
Le froid gèlera nos soucis
On fera de tous nos problèmes
Un tremplin vers des stratagèmes
Qui attiseront nos caresses
Fait de douceur et de tendresse.
Ce sera trop beau
Pour être vrai
Ce sera trop beau
Parce qu’en effet...
 
Refrain                                                      
 
C’était demain
Avant que t’écrives le mot fin
A notre histoire
C’était demain
Avant qu’tu mettes sur mon destin
Un coup d’poignard
C’était si bien...
...Mais c’était demain .
 
Plus rien ne pourra compter
Plus rien ne pourra exister
A part notre amour éternel
Qu’on suivra de la terre au ciel.
On s’ra entouré de lagons
Tels des miroirs,(ils)nous renverront
L’image du parfait bonheur
Un monde parsemé de fleurs.
 
Refrain
 
La vie s’écoule (musique faite)
 
Enivré par tes silences
Ou tes mots toujours là
Apaisé par ta présence 
Et la trace de tes pas
Bercé par toutes tes envies
par tes sentiers 
Eloignés les jours de pluie
Avec toi place au soleil d’été
 
Refrain                                                    
 
Cool…cool
Avec toi la vie s’écoule
Paisiblement
Avec toi la vie s’écoule
Coo… oo.. ool !
Avec toi la vie s’écoule
Paisiblement (ou « Tranquillement »)
 
Envolées vers d’autres chemins
Mes vies trop banales
Déraillé l’train-train quotidien
La routine fait trop de mal
Ballotté dans tes regards
Peignant l’horizon
Changées toutes mes heur’ noires
Dans ta palette aux couleurs « lagon »
 
Refrain                                                      
 
Cool…cool
Avec toi la vie s’écoule
Paisiblement
Avec toi la vie s’écoule ( ou « Oui la vie c’est cool, s’écoule »)
Coo… oo.. ooll !
Avec toi la vie s’écoule
Paisiblement (ou « Tranquillement »)
 
Comme un fleuve loin de tous ses torrents
Prêt à plonger dans tes océans
 
…etc…
 
 
Partager cet article
Repost0
30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 15:49
Si elle me faisait un signe
 
Couplet 1                                     
 
J’aurais tellement voulu qu’elle
Me dise un jour elle-même qu’elle
M’aime de sa voix comme du miel
Maint’nant, elle manque à l’appel
Pourtant je me le rappelle
Ce jour où j’étais fou d’elle
J’irais jusqu’au bout du ciel…
 
…Me faisait un signe
Si elle me faisait un signe
 
Couplet 2                               
 
Car les tendres amours sont si belles
Si elles demeurent éternelles
Si elles ne sont pas plurielles
Et comme elle, si naturelles
Je laisserais tout pêle-mêle
Je reviendrais à tire d’ailes
Pour lui construire un gratte-ciel…
 
…Me faisait un signe
Si elle me faisait un signe
 
Couplet 3                                      
 
Quand je passe dans la ruelle
Où elle jouait à la marelle
Où j’ai poussé avec elle
La pierre sur sa case à elle
Sûr, je me mettrais en selle
Moi sangsue, elle sensuelle
J’inventerais le huitième ciel…
 
…Me faisait un signe
Si elle me faisait un signe
 
On a tout chanté
 
Couplet 1     
                                          
On a tout chanté,
Les guerres
Qui n’en finissent pas d’éclater,
La terre
Qui n’en finit pas de tourner,
Les saisons,
Même si certains disent qu’y en a plus
L’horizon,
Qui se bouche chaque jour un peu plus
 
Refrain                                                    
 
On a tout chanté,
A part tes yeux
Qui me chauffe comme le feu,
A part toi,
Toujours à côté de moi.
Oui, à part toi,
On a tout chanté
 
Couplet 2                                               
 
On a tout chanté,
L’océan,
Qui monte et qui descend sans arrêt
L’argent,
Qui foisonne et qui soudain disparaît
Les amours,
Qui s’effacent ou bien qui perdurent
Les beaux jours,
Qui s’éloignent ou bien qui durent
 
Ou
 
Les amours,
Celles qui partent ou celles qui m’enlacent
Les beaux jours,
Qui persistent ou bien qui s’effacent
 
Refrain
 
Les méandres de la vie
 
Couplet 1                                   
 
De chaque côté de notre fleuve
On a parcouru des épreuves
Chacun ballottés sur sa rive
Deux affluents à la dérive
Cherchant des eaux moins dangereuses
Des eaux bien moins tumultueuses
Mais les torrents ne meurent-ils pas,
De trop de heurts ou de tracas  ?
 
Refrain                                             
 
Méandres qui serpentent
Cherchant le lit
Qui les réunit,
Méandres qui descendent
Vers le malheur,
Vers le bonheur,
Laissons-nous ballotter par la magie,
Par les méandres de la vie.
 
Couplet 2                                      
 
A corps perdus, l’on s’est jeté
Dans ce grand fleuve inespéré
C’est alors que nos deux rivières
Venant de tell’ment loin naguère
Se sont mêlées pour ne faire qu’un
Qu’un seul et unique destin.
Le grand courant d’amour nous pousse
Personne pour tarir la source
 
Refrain
 
Le code de ta route
 
Couplet 1                                      
 
C’était une voix sans issue
Un ch’min (défoncé) comme on n’en fait plus
Attention danger dans ma vie
Mais j’aime prendre les sens interdits
J’en ai fait ma priorité
Mon passage vers ma protégée
Interdiction de faire d’mi-tour
Même pas prévu de roue de secours
 
Refrain                                        
 
Je suis tombé dans le panneau
Celui de l’amour toujours beau
J’ai déchiffré le code de ta route
Pour envoyer au loin mes doutes
Je suis tombé dans le panneau
Celui de l’amour tout en haut
Fini le ciel noir, les orages
Rien que du soleil sans nuages.
Avec toi, tout, .............tout est permis.
 
Couplet 2                               
 
Je regrette pas ce virage dangereux
Qui m’a fait de toi amoureux
Malgré cette chaussée glissante
J’ai enfin remonté la pente
Maintenant je fonce sur l’autoroute
Comme les vacanciers du mois d’août
Plus de stop, et fin des travaux
Juste une vie claire comme de l’eau.
 
Refrain
 
La ronde des « heures »
 
Couplet 1                                   
 
Oubliées toutes les rancoeurs
Je revois s’égrener les heurts
Mon passé d’ennui et de leurre,
Tout n’est plus que miel et douceur,
Depuis toi, mon détonateur,
Tu m’as ouvert en grand ton coeur,
Maquillé ma vie de noirceur,
En un monde aux mille couleurs.
 
Refrain                        
 
Depuis que t’es entrée dans ma ronde des heures,
Je nage dans le bonheur
De la vie je n’ai plus peur
Depuis que t’es entrée dans ma ronde des heures,
Je t’ai vu comme une lueur
Me guidant bien au-delà des pleurs
Parsemant mon chemin de fleurs
 
Couplet 2                                     
 
Ton corps a bien plus de valeur
Que tous ces diamants sans chaleur
J’irai des pôles à l’équateur,
De tes épaules jusqu’à ton coeur,
Je jouerais les « globe-trotter »
Pour garder toute la saveur
De ta présence jusqu’à cette heure,
Où j’partirai à contre coeur.
 
Refrain
 
Les chevaux de Lascaux
 
Couplet 1                                        
 
Pour qu’enfin notre amour
Puisse rester au printemps
Sans faillir nuit et jour
Sans frontières devant
Pour qu’enfin nous restions
Sans arrêt amoureux
Pour atteindre l’horizon
Dans un ciel toujours bleu
 
Refrain                                               
 
Pour traverser le temps
A tes côtés tout le temps
Je prendrai
Les chevaux de Lascaux
Pour continuer ce qui
A commencé depuis
Les chevaux de Lascaux
 
Couplet 2                                             
 
Pour rester avec toi
Pendant des siècles entiers
Des millénaires de joie
Des ères à écouler
Pour qu’enfin notre histoire
Au delà des années
Soient dans toutes les mémoires
Eternellement gravée
 
Refrain
 
Pas de hic
 
Couplet 1                            
 
Fini la peur du gendarme qui fait flic
(ou « Fini la platine jouant le même disque »)
Depuis que j’ai mis sur toi une astérisque
J’ t’ ai inventé un conte mirifique
Un scénario à la Stanley Kubrik (ou lubrique)
 
Avant que je finisse à la clinique
Que je côtoie les ombres maléfiques
Je te veux à des fins thérapeutiques
Surtout pas à dose homéopathique.
 
Refrain                                              
 
Malgré les apparences,
Pas d’lézard, pas de « hic »
Dans notre histoire d’amour
Construite brique après brique
Et pas besoin de sortir de polytechnique
Pour savoir qu’ça marchera,
Pas d’lézard, pas de « hic »
 
Couplet 2                              
 
Je jett’rai vers toi une ancre sympathique
Pour m’arrêter dans ton monde ludique(ou magique)
Sans d’ssus, d’ssous serait ma vie, féerique
Que tu sois avec ou sans dessous chics.
 
Tu seras l’alcool, et moi l’alambic
Pour que nous fassions qu’un seul et unique
Corps à corps physique et aussi chimique
Enivrés par des faits et gestes épiques
 
Refrain
 
Celle à venir
 
Couplet 1                                       
 
Elle sera celle que j’attends
Depuis des lustres, ma lumière
Mon morceau de puzzle manquant
Qui arrêtera toutes les guerres.
 
La musique de ses colliers
De ses vêtements, de ses atours
M’emmènera jusqu’au sommet
Des collines, des montagnes autour.
 
Refrain                                          
 
Le plus beau , c’est l’avenir
Avec celle, celle à venir.
Le plus beau c’est l’avenir
C’est l’avenir
Qui me le dira
 
Couplet 2                                  
 
Peu importe qu’elle plaise ou pas
Aux gens et aux dieux alentour,
Elle sera à moi, rien qu’à moi,
Et la nuit fera place au jour.
 
Je prendrai sa vague puissante
Pour donner un sens à ma vie
Pour glisser sur la bonne pente
Dans son regard et ses envies.
 
Refrain
 
Couplet 3                                   
 
Bien sûr, tout, ça, c’est du futur,
Je l’ai pas encore rencontrée
Et même si hélas, rien n’est sûr,
Je sais que je vais la croiser
 
Bien sûr, tout, ça, c’est du futur,
Ce temps qui garde en moi l’espoir
De la voir stopper mes tortures
En la croisant dans le hasard
 
Refrain
 
Toute une vie pour ( ou ça suffira pas)
 
Couplet 1                                              
 
Toute une vie pour
Nous analyser
Construire notre amour
Suivre tous ces sentiers
Les hauts et les bas
Pouvoir affronter
Les joies les tracas
Et l’adversité
(Ou pour les 3 derniers vers :
Pouvoir t’enlever
Tes hauts et tes bas
Et recommencer)
 
Refrain                                                     
 
Ca suffira pas
Non, ça suffira pas.
 
Couplet 2                                              
 
Toute une vie pour
Voir le monde bouger
Celui tout autour (ou d’alentour)
Ou plus éloigné
Voir au moins quatre coins(ou voir les quatre coins)
De notre planète
Trouver près ou loin
Le bonheur peut-être
 
Refrain
 
Couplet 3                                               
 
Toute une vie pour
Continuer la route
Croire au grand amour
Sans avoir de doute
Avec toi, c’est sûr
J’ pourrais écrouler
Ecrouler les murs
De l’éternité
 
Refrain
 
Ma maison sans toi
 
Couplet 1                               
 
Bien plus longues seraient les heures
Minables et même interminables
L’existence deviendrait douleur
Comme une école sans cartable
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Couplet 2                                     
 
Où trouver le bout du chemin
Dans la pénombre et les bourrasques
Survivre sous des airs de tocsin
Comme l’éléphant sans cornac
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Couplet 3                                           
 
Mourir ainsi à petit feu
La mèche pourtant juste allumée
Tout devenait si nuageux
Comme un conte d’enfant sans fée
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Couplet 4                                
 
Tristement s’égrèneraient les jours
Si un jour, tu hissais les voiles (ou mettais)
Vers un fleuve au bien plus long cours
Comme un ciel gris sans étoiles
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Sans mobile apparent
 
Couplet 1                                       
 
Je t’ai rencontré, comme ça
Par hasard
Et tu as croisé mes pas
Mon regard
Pourquoi donc a-t-il fallu
Un beau jour
Qu’on emprunte la même issue
De secours
 
Refrain                                     
 
Sans mobile apparent
L’destin tend ses filets
Et nous guide vers demain
Tout comme une araignée
Du soir ou du matin
Sans mobile apparent
On joue à pile ou face
L’amour et l’avenir
Qui tiendra bonne place
Les larmes ou les sourires
 
On a vu l’amour en grand
Tous les deux
On était tellement, tellement
Amoureux
Et ma vie en solitaire
De la veille
A souvent frôlé l’enfer
Sans soleil
 
Refrain
 
Couplet 2                                          
 
Tu es parti un beau soir
Sans prévenir
Avec juste sur le miroir :
« Rien à dire »
comme un grand vent de folie
Qui se calme
Tu me laisses dans l’oubli
Et les larmes
 
Refrain
 
Conjugaison
 
Couplet 1                                       
 
Je suis tellement amoureux
Tu es mon coin de ciel bleu
Il est arrivé ce grand jour
Nous sommes seuls sans personne autour
Vous êtes trop envieux de notre destin
Ils seront si beaux, nos lendemains.
(« Je t’aime de tout mon être »)
 
Refrain                                               
 
C’est la conjugaison
De notre vie, notre passion
Au présent, passé et futur
Pour que notre amour perdure.
 
Couplet 2                                             
 
J’ai tellement attendu
Tu as si bien répondu
Il a fait, notre amour, des jaloux
Nous aurons la vie devant nous
Vous n’avez qu’à nous aimer
Ils ont perdu, on a gagné.
 (« Je suis si fier de t’avoir »)
 
Refrain
 
 
Couplet 3                                          
 
Je vais changer d’envies
Tu vas entrer dans ma vie
Il va falloir s’en aller
Nous allons bien nous cacher
Vous allez mourir de rage
Ils vont vouloir nous prendre en otage
(« Je vais pas me laisser aller »)
 
Avec toi
 
Avec toi
Qui restera le seul flash de ma vie
Avec toi
Qui change le monde chaque fois que tu souris
Avec toi
Que j’ai aimé dès le premier instant
Avec toi
Qui emporte très très loin tous mes tourments
 
Refrain                                 
 
J’irais me laver aux pluies de mousson
Ou dans les eaux tièdes des lagons
Me laisser sécher sous les alizés
Me promener sur les récifs coralliens
Bronzer dans les atolls polynésiens
Me perdre dans toutes les forêts tropicales
Aux arbres géants comme des cathédrales
 
Avec toi
Qui parle toujours de tendresse et d’amour
Avec toi
Qui m’accompagn’ra jusqu’au dernier jour
Avec toi
Qui me couvre sans cesse de mille cadeaux
Avec toi
Qui me donne toujours bien plus qu’il n’en faut
Avec toi
Qui me fait souvent franchir l’équateur
Avec toi
Qui changent mes petites secondes en grandes heures
Avec toi
Qui m’a guidé sans cesse sur la bonne route
Avec toi
Qui a réduit en cendres tous mes doutes
 
Refrain
 
Celle par qui le bonheur arrive
Couplet 1                             
 
Elle sème des pierres sur son chemin
Pour que ses pas m’emmènent très loin
J’ la suivrai jusqu’au bout du monde
Même jusqu’au bout du monde
Elle illumine toute ma vie
Quand dans mon coeur s’installe la nuit
Je suis né quand j’ l’ai rencontrée
Quand je l’ai rencontré
 
Refrain                                                  
 
Ni rien ni personne
Ne m’empêchera d’aimer
Celle par qui le bonheur arrive
Les dieux devront déverser
Un beau jour des offrandes
A celle par qui le bonheur arrive
 
Couplet 2                              
 
Je peux franchir toutes les barrières
Que j’ n’osais affronter hier
L’hiver a fait place au printemps
A fait place au printemps
Je plane comme un oiseau dans l’ ciel
Qui, là-haut voit la terre si belle
Comme Robinson qui a trouvé son île
Qui a trouvé son île
 
Refrain


La réponse « D »


N°1

Question : « Est-ce que tu m’aimes encore ? »

Ai-je raison ou bien tous les torts

Quatre propositions …(ou « voici les quatre propositions »)

Réponse A :

Je crois que j’t’aime un peu

Réponse B :

Je t’aime beaucoup, beaucoup

Réponse C :

Je t’aime à la folie

Réponse D :

Je ne t’aime pas du tout

Elle a choisi, elle a choisi

« La réponse D »

C’est son dernier mot, j’en pleure

C’est son dernier mot, j’en meurs


N°2

Question : «Pourquoi as-tu changé

D’horizon et de destinée?»

Quatre propositions …(ou « voici les quatre propositions »)

Réponse A :

Pour un autre mieux que toi

Réponse B :

Nos trains sont plus à l’heure

Réponse C :

Je veux rester toute seule

Réponse D :

Parce que t’es un looser (ou « tu m’as fait trop d’mal »)

Elle a choisi, elle a choisi

« La réponse D »

C’est son dernier mot, j’en pleure

C’est son dernier mot, j’en meurs


N°3

Question :« Est-ce qu’un jour tous les deux

Nous aurons un coin de ciel bleu

Quatre propositions …(ou « voici les quatre propositions »)

Réponse A :

On sait pas dans la vie

Réponse B :

Faudra y réfléchir

Réponse C :

Vivons au jour le jour

Réponse D :

Enlève-ça de ta tête

Elle a choisi, elle a choisi

« La réponse D »

C’est son dernier mot, j’en pleure

C’est son dernier mot, j’en meurs

………………………………………………..

Y a pas d’mal à s’faire du mal

 

Couplet 1

Dans l’miroir de la salle de bain

Y a plus rien

Plus d’visage esquissé dans la buée

Deviné

Même pas écrit comme dans un film noir

Au revoir

Que vont dev’nir Dior et Givenchy

Moi aussi

J’ai beau faire tout c’que j’aime, tout c’qui m’plaît

C’est la plaie

Sans toi déconfiture, j’suis kedal

Et j’m’étale

Je ressens et vis comme une présence

Ton absence

Dans mon cœur t’as laissé tout plein d’vide

C’est le bide

 
Refrain

Y a pas d’mal à s’faire du mal

Je sasse et ressasse

Mes hélas

Le jour où t’as fais la malle

Et si mal, si mal

(Trop tard

T’as changé trottoir)

Y a pas d’mal à s’faire du mal

En boucle nos délires

Sans prév’nir

Comme un lapin tu détales

Loin de mes dédales

(Trop tard

T’as changé trottoir)

 

Couplet 2

Pas d’nouveau et pas d’ex…plications

C’est trop con

Alors je fais mon mea culpa

J’y coupe pas

Mais qu’est-ce que j’ai dit, qu’est-ce que j’ai fait

Ou pas fait

Je tourne et retourne dans la maison

Pas très rond

J’croyais être tout beau et tout nickel

Miel et sel

Mais si t’as pris la tangeante, des ailes

Fais la belle

C’est p’t-être que t’as trouvé mieux ailleurs

Le bonheur

Dans le lit immense, plus de bataille

Et j’me caille


Refrain
 
Couplet 3

Ton départ, j’l’avais pas senti v’nir

Triste av’nir

J’reste avec mes interrogations

Mes questions

 

Refrain

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 15:48
S’il me faisait un signe
 
Couplet 1                     
 
J’aurais tellement voulu qu’il
Me dise un jour lui-même qu’il
M’aime de sa voix comme du miel
Maint’nant, il manque à l’appel
Maint’nant je suis en exil
Depuis qu’j’ai perdu mon « il »
La vie serait tellement belle
J’irais jusqu’au bout du ciel
S’il me faisait un signe
S’il me faisait un signe
 
Couplet 2                      
 
Mes heures avec lui défilent
Car ce n’était pas futil
Je laisserais tout pêle-mêle
Je reviendrais à tire d’ailes
Pour être sa terre d’asile
Pour qu’il me découvre entre mille
Pour qu’il vienne sous mon ombrelle
J’irais jusqu’au bout du ciel
S’il me faisait un signe
S’il me faisait un signe
 
Couplet 3                         
 
Ce monde est si puéril
Si changeant si volatil
Les amours sont éternelles
Si elles ne sont pas plurielles
J’ai du être un peu malhabile
Peut-être beaucoup trop fébrile
Je lui serai toujours fidèle
J’irais jusqu’au bout du ciel
S’il me faisait un signe
S’il me faisait un signe
 
Couplet 4                          
 
Avant qu’il ne se défile
Il faut que je me faufile
Que je passe dans sa ruelle
Que j’entre dans sa marelle
Pour pousser calme et docile
Une pierre sur sa case fragile
Moi sangsue, lui sensuel
J’irais jusqu’au bout du ciel
S’il me faisait un signe
S’il me faisait un signe
  
On a tout chanté
 
Couplet 1                              
 
On a tout chanté,
Les guerres
Qui n’en finissent pas d’éclater,
La terre
Qui n’en finit pas de tourner,
Les saisons,
Même si certains disent qu’y en a plus
L’horizon,
Qui se bouche chaque jour un peu plus
 
Refrain                                          
 
On a tout chanté,
A part tes yeux
Qui me chauffent comme le feu,
A part toi,
Toujours à côté de moi.
Oui, à part toi,
On a tout chanté
 
Couplet 2                             
 
On a tout chanté,
L’océan,
Qui monte et qui descend sans arrêt
L’argent,
Qui foisonne et qui soudain disparaît
Les amours,
Qui s’effacent ou bien qui perdurent
Les beaux jours,
Qui s’éloignent ou bien qui durent
 
Refrain
 
Couplet 3                               
 
On a tout chanté
Les amours,
Celles qui partent ou celles qui m’enlacent
Les beaux jours,
Qui persistent ou bien qui s’effacent
 
Refrain
  
Les méandres de la vie
 
 Couplet 1                                       
 
De chaque côté de notre fleuve
On a parcouru des épreuves
Chacun ballottés sur sa rive
Deux affluents à la dérive
Cherchant des eaux moins dangereuses
Des eaux bien moins tumultueuses
Mais les torrents ne meurent-ils pas,
De trop de heurts ou de tracas ! ?
 
Refrain                                              
 
Méandres qui serpentent
Cherchant le lit
Qui les réunit,
Méandres qui descendent
Vers le malheur,
Vers le bonheur,
Laissons-nous ballotter par la magie,
Par les méandres de la vie.
 
Couplet 2                                     
 
A corps perdus, l’on s’est jeté
Dans ce grand fleuve inespéré
C’est alors que nos deux rivières
Venant de tell’ment loin naguère
Se sont mêlées pour ne faire qu’un
Qu’un seul et unique destin ?
Le grand courant d’amour nous pousse
Et personne pour tarir la source
 
Refrain
 
Le code de ta route
 
Couplet 1                                      
C’était une voix sans issue
Un ch’min défoncé comme on n’en fait plus
Attention danger dans ma vie
Mais j’aime prendre les sens interdits
J’en ai fait ma priorité
Mon passage vers mon protégé
Interdiction de faire d’mi-tour
Même pas prévu de roue de secours
 
Refrain                                        
Je suis tombé dans le panneau
Celui de l’amour toujours beau
J’ai déchiffré le code de ta route
Pour envoyer au loin mes doutes
Je suis tombé dans le panneau
Celui de l’amour tout en haut
Fini le ciel noir, les orages
Rien que du soleil sans nuages.
Avec toi, tout, .............tout est permis.
 
Couplet 2                                
 
Je regrette pas ce virage dangereux
Qui nous a rendus amoureux
Malgré cette chaussée glissante
J’ai enfin remonté la pente
Maintenant je fonce sur l’autoroute
Comme les vacanciers du mois d’août
Plus de stop, et fin des travaux
Juste une vie claire comme de l’eau.
 
Refrain
  
La ronde des heures 
 
Couplet 1                                   
 
Oubliées toutes les rancoeurs
Je revois s’égrener les heurts
Mon passé d’ennui et de leurre,
Tout n’est plus que miel et douceur,
Depuis toi, mon détonateur,
Tu m’as ouvert en grand ton coeur,
Maquillé ma vie de noirceur,
En un monde aux mille couleurs.
 
Refrain                         
 
Depuis que t’es entré dans ma ronde des heures,
Je nage dans le bonheur
De la vie je n’ai plus peur
Depuis que t’es entré dans ma ronde des heures,
Je t’ai vu comme une lueur
Me guidant bien au delà des pleurs
Parsemant mon chemin de fleurs
 
Couplet 2                        
 
Ton corps a bien plus de valeur
Que tous ces diamants sans chaleur
J’irai des pôles à l’équateur,
De tes épaules jusqu’à ton coeur,
Pour que je sois ton âme soeur
Pour garder toute la saveur
De ta présence jusqu’à cette heure,
Où j’partirai à contre coeur.
 
Refrain
 
Les chevaux de Lascaux
 
Couplet 1                                       
 
Pour qu’enfin notre amour
Puisse rester au printemps
Sans faillir nuit et jour
Sans frontières devant
Pour qu’enfin nous restions
Sans arrêt amoureux
Pour atteindre l’horizon
Dans un ciel toujours bleu
 
Refrain                                              
 
Pour traverser le temps
A tes côtés tout l’ temps
Je prendrai
Les chevaux de Lascaux
Pour continuer ce qui
A commencé depuis
Les chevaux de Lascaux
 
Couplet 2                                             
 
Pour rester avec toi
Pendant des siècles entiers
Des millénaires de joie
Des ères à écouler
Pour qu’enfin notre histoire
Au delà des années
Soient dans toutes les mémoires
Eternellement gravée
 
Refrain
  
Pas de hic
 
Couplet 1                               
 
Fini la peur du gendarme qui fait flic
(ou « Fini la platine jouant le même disque »)
Depuis que j’ai mis sur toi une astérisque
J’ t’ai inventé un conte mirifique
Un scénario à la Stanley Kubrik (ou Stanley Lubrique)
Je jett’rai vers toi une « ancre » sympathique
Pour m’arrêter dans ton monde ludique(ou magique)
Sans d’ssus-d’ssous serait ma vie, féerique
Depuis qu’j’ai gratté l’ticket chic.
 
Refrain                         
Malgré les apparences, pas d’lézard, pas de « hic »
Dans notre histoire d’amour construite brique après brique
Et pas besoin de sortir de polytechnique
Pour savoir qu’ça marchera, pas d’lézard, pas de « hic »
 
Couplet 2                                    
Avant que je finisse à la clinique
Que je côtoie les ombres maléfiques
Je te veux à des fins thérapeutiques
Surtout pas à dose homéopathique.
Tu seras l’alcool, et moi l’alambic
Pour que nous fassions qu’un seul et unique
Corps à corps physique et aussi chimique
Enivrés par des faits et gestes épiques
 
Refrain
  
Celui à venir
 
Couplet 1                                        
Il sera celui que j’attends
Depuis des lustres, ma lumière
Mon morceau de puzzle manquant
Qui arrêtera toutes les guerres.
La musique de ses sentiers
De ses vêtements, de ses atours
M’emmènera jusqu’au sommet
Des collines, des montagnes autour.
 
Refrain                                         
La plus belle de mes rencontres
Ce sera celle, celle à venir
Celle où mes cauchemars s’achèvent
La plus belle de mes rencontres
Ce sera celle, celle à venir
Sel saupoudré dans mes rêves
                                                     
Le plus beau , c’est l’avenir
Avec lui, c’est l’avenir.
C’est l’avenir
Qui me le dira
 
Couplet 2                                   
Peu importe qu’il plaise ou pas
Aux gens et aux dieux alentour,
Il sera à moi, rien qu’à moi,
Et la nuit fera place au jour.
Je prendrai sa vague puissante
Pour donner un sens à ma vie
Pour glisser sur la bonne pente
Dans son regard et ses envies.
 
Refrain
 
Couplet 3                                  
Bien sûr, tout, ça, c’est du futur,
Je l’ai pas encore rencontré
Et même si hélas, rien n’est sûr,
Je sais que je vais le croiser
Bien sûr, tout, ça, c’est du futur,
Ce temps qui garde en moi l’espoir
De le voir stopper mes tortures
L’apercevant dans le hasard (ou brouillard)
 
Refrain
 
 
 
Toute une vie pour ( ou « ça suffira pas »)
 
Couplet 1                                           
Toute une vie pour
Nous analyser
Construire notre amour
Suivre tous ces sentiers
Les hauts et les bas
Pouvoir affronter
Les joies les tracas
Et l’adversité
(Ou pour les 3 derniers vers :
« Te voir m’enlever
Mes hauts et mes bas
Et recommencer »)
Ca suffira pas
Non, ça suffira pas.
 
Couplet 2                                             
Toute une vie pour
Voir le monde bouger
Celui tout autour (ou d’alentour)
Ou plus éloigné
Voir au moins quatre coins(ou voir les quatre coins)
De notre planète
Trouver près ou loin
Le bonheur peut-être
 Ca suffira pas
Non, ça suffira pas.
 
Couplet 3                                               
Toute une vie pour
Continuer la route
Croire au grand amour
Sans avoir de doute
Avec toi, c’est sûr
J’ pourrais écrouler
Ecrouler les murs
De l’éternité
 Ca suffira pas
Non, ça suffira pas.
  
Ma maison sans toi
 
Couplet 1                               
Bien plus longues seraient les heures
Minables et même interminables
L’existence deviendrait douleur
Comme une école sans cartables
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Couplet 2                                    
Où trouver le bout du chemin
Dans la pénombre et les bourrasques
Survivre sous des airs de tocsin
Comme l’ éléphant sans cornac
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Couplet 3                                          
Mourir ainsi à petit feu
La mèche pourtant juste allumée
Tout devenait si nuageux
Comme un conte d’enfant sans fée
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Couplet 4                                
Tristement s’égrèneraient les jours
Si un jour, tu hissais les voiles (ou mettais)
Vers un fleuve au bien plus long cours
Comme un ciel gris sans étoiles
 
Comme une maison sans toit
Dans ma maison sans toi
 
Sans mobile apparent
 
Couplet 1                                       
Je t’ai rencontré, comme ça
Par hasard
Et tu as croisé mes pas
Mon regard
Pourquoi donc a-t-il fallu
Qu’un beau jour
On emprunte la même issue
De secours
 
Refrain                                               
Sans mobile apparent
L’destin tend ses filets
Et nous guide vers demain
Tout comme une araignée
Du soir ou du matin
Sans mobile apparent
On joue à pile ou face
L’amour et l’avenir
Qui tiendra bonne place
Les larmes ou les sourires
 
Couplet 2                                       
On a vu l’amour en grand
Tous les deux
On était tellement, tellement
Amoureux
Et ma vie en solitaire
De la veille
A souvent frôlé l’enfer
Sans soleil
 
Refrain
 
Couplet 3                                          
Tu es parti un beau soir
Sans prévenir
Avec juste sur le miroir :
« Rien à dire »
Comme un grand vent de folie
Qui se calme
Tu me laisses dans l’oubli
Et les larmes
 
Refrain
  
Prendre mon mâle en patience
 
Couplet 1                                          
Juste un peu de tendresse
Baigner dans les caresses
Faire tinter mes colliers
Comme pour t’anesthésier
Faire danser mes cheveux
Les faire entrer dans le jeu
User de stratagèmes
Et de détours, ça, j’aime
 
 Tout ce mal pour...
Prendre mon mâle en patience.
 
Couplet 2                                         
Faire jouer mes vêtements
Comme de vrais instruments
Et dans ma toile t’attirer
Devant mon corps araignée
Te dévoiler un peu ma peau
Un petit peu mais pas trop
(ou « te sentir de plus en plus chaud »)
Prendre tous les longs chemins
Pour arriver à mes fins.
 
Tout ce mal pour...
Prendre mon mâle en patience.
  
Conjugaison
 
Couplet 1                                       
Je suis tellement amoureuse
Tu es ma rencontre chanceuse
Il est arrivé ce grand jour
Nous sommes arrivés sans personne autour
Vous êtes trop envieux de notre destin
Ils seront si beaux, nos lendemains.
 
 Refrain                                               
C’est la conjugaison
De notre vie, notre passion
Au présent, passé et futur
Pour que notre amour perdure.
 
Couplet 2                                           
J’ai tellement attendu
Tu as si bien répondu
Il a fait, notre amour, des jaloux
Nous aurons la vie devant nous
Vous n’avez qu’à nous aimer
Ils ont perdu, on a gagné.
 
Refrain
 
Couplet 3                                          
Je vais changer d’envies
Tu vas entrer dans ma vie
Il va falloir s’en aller
Nous allons bien nous cacher
Vous allez mourir de rage
Ils vont vouloir nous prendre en otage
 
Refrain
  
Avec toi
 
Avec toi
Qui restera le seul flash de ma vie
Avec toi
Qui change le monde chaque fois que tu souris
Avec toi
Que j’ai aimé dès le premier instant
Avec toi
Qui emporte au loin tous mes tourments
 
Couplet 1                              
J’irais me laver aux pluies de mousson
Ou dans les eaux tièdes des lagons
Me laisser sécher sous les alizés
Me promener sur les récifs coralliens
Bronzer dans les atolls polynésiens
Me perdre dans les forêts tropicales
Aux arbres grands comme des cathédrales
 
Avec toi
Qui parle toujours de tendresse et d’amour
Avec toi
Qui m’accompagnera jusqu’au dernier jour
Avec toi
Qui me couvre sans cesse de mille cadeaux
Avec toi
Qui me fera j’espère un enfant bientôt
 
Couplet 2                              
J’irais me laver aux pluies de mousson
Ou dans les eaux tièdes des lagons
Me laisser sécher sous les alizés
Me promener sur les récifs coralliens
Bronzer dans les atolls polynésiens
Me perdre dans les forêts tropicales
Aux arbres grands comme des cathédrales
  
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Liens